Accueil Monde Proche-Orient

Conflit en Libye: l’Union européenne appelle Haftar à cesser son offensive contre Tripoli pour éviter une guerre civile

L’homme fort de l’est libyen, Khalifa Haftar, poursuivait lundi son offensive vers Tripoli au prix de violents combats avec ses rivaux du Gouvernement d’union nationale, qui ont provoqué des dizaines de morts depuis jeudi et déplacé plus de 2.800 personnes.

Temps de lecture: 2 min

L’Union européenne a appelé lundi le maréchal Khalifa Haftar à arrêter son offensive contre Tripoli et à revenir à la table des négociations pour éviter une guerre civile en Libye. « J’ai appelé très fermement tous les dirigeants libyens, et en particulier Haftar, à arrêter toutes les opérations militaires et à revenir à la table des négociations sous l’égide de l’ONU », a annoncé la cheffe de la diplomatie européenne, Federica Mogherini, après une réunion avec les ministres des Affaires étrangères de l’UE au Luxembourg.

« Nous n’avons pas adopté de conclusions, mais il y a eu un clair consensus pour appeler à arrêter toutes les opérations militaires en Libye », a-t-elle précisé. Mme Mogherini a ensuite expliqué que l’appel était essentiellement adressé à l’homme fort de l’est libyen. « Qui a lancé une offensive sinon Haftar ? « a-t-elle souligné. « Les Etats membres se sont montrés extrêmement unis », a-t-elle affirmé.

L’homme fort de l’est libyen, Khalifa Haftar, poursuivait lundi son offensive vers Tripoli au prix de violents combats avec ses rivaux du Gouvernement d’union nationale, qui ont provoqué des dizaines de morts depuis jeudi et déplacé plus de 2.800 personnes. Cette offensive compromet la tenue d’une conférence nationale organisée sous l’égide de l’ONU à Ghadamès, dans le sud-ouest du pays.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

Aussi en Proche-Orient

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs