La septuagénaire blessée à Nice répond à Emmanuel Macron: «C’est une honte!»

© AFP
© AFP

Macron n’est pas un exemple de sagesse mais de mépris et de violence », a déclaré dans sa première interview lundi Geneviève Legay, la militante d’Attac blessée à Nice lors d’une charge de police pour disperser une manifestation interdite des gilets jaunes, accusant le chef de l’Etat d’être « autoritaire ».

À la suite d’une chute provoquée par un policier, selon l’enquête, la militante est toujours hospitalisée dans une unité de convalescence à Nice.

« J’ai un trou dans la tête »

Au micro de France Bleu Azur, elle précise qu’elle pense avoir reçu un coup de matraque sur la tête, même si elle n’en a pas la preuve : « (…) J’ai un trou dans la tête derrière et je pense que ce coup de matraque m’a fait tomber.

Macron à propos de la septuagénaire blessée : « Quand on est fragile, on ne se met pas dans des situations comme celle-ci »

« Le président de la République n’a pas eu une seule pensée pour mes filles qui attendaient à l’hôpital pour savoir si j’allais pouvoir m’en sortir et avec quelles séquelles. Et Estrosi (maire de Nice, ndlr] se permet de dire de son côté que mes blessures sont légères. C’est une honte ! », a-t-elle ajouté. « Nous ne sommes plus dans un Etat de droit. La réponse d’Emmanuel Macron est autoritaire ».

Une information judiciaire a été ouverte pour violences volontaires par personne dépositaire de l’autorité publique.

« Je n’ai jamais vécu pareille violence »

Mme Legay revient aussi sur la façon dont aux premiers instants de l’enquête « les policiers ont insisté pour me faire dire que c’était un journaliste qui m’avait poussée. Or, c’est faux ».

« Cela fait 50 ans que je milite et à 73 ans, je n’ai jamais vécu pareille violence (…) », dit-elle encore mettant en cause toute la hiérarchie au-dessus du policier qui l’a poussée, en particulier le commissaire Rabah Souchi qui assurait le commandement sur le terrain, ceint de son écharpe tricolore.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous