Accueil Économie

Isabelle Ferreras: «Le travail ne peut pas être une simple marchandise»

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 3 min

Isabelle Ferreras est chercheuse qualifiée au FNRS et professeur de sociologie à l’UCLouvain. Elle est membre de l’Académie royale. Ses travaux portent notamment sur la contradiction entre le capitalisme et la démocratie.

Elle dénonce un discours qui refuse de considérer le travailleur comme une partie constitutive de l’entreprise. C’est à l’Europe et aux Européens de décider s’ils perpétuent un modèle qui exploite l’homme et la planète.

A priori, on peut comprendre la demande patronale, alors que la législation est moins protectrice aux Pays-Bas notamment. Quel est votre avis ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs