Accueil Monde Union européenne

Charles Michel sur le Brexit: «Plus le report sera long, plus les Britanniques devront donner des garanties»

La Première ministre Theresa May a dans une lettre aux 27 demandé jusqu’au 30 juin pour tenter de rallier les députés britanniques, qui ont déjà rejeté le texte par trois fois.

Temps de lecture: 2 min

Ce mercredi, les dirigeants européens se réunissent lors d’un sommet extraordinaire afin d’examiner la nouvelle demande britannique de repousser le Brexit jusqu’au 30 juin. L’objectif de ces discussions : écarter le spectre d’un « no deal ». Au micro de Bel RTL, le Premier ministre Charles Michel a indiqué que le report du Brexit pourrait être fixé de 6 mois à 1 an.

Il a souligné qu’« il n’y aurait pas de renégociation de cet accord » afin de ne pas « mettre les entreprises européennes dans une position de concurrence défavorable ».

Brexit : après sa rencontre avec Theresa May, Merkel juge « possible un report jusqu’à début 2020 »

Le président du MR a également mis en garde le Royaume-Uni ce mercredi matin lors de son passage sur la radio de Bel RTL : « Si les Britanniques ne se comportent pas loyalement, on peut prévoir la fin immédiate du report ». De plus, Charles Michel affirme que « plus le report sera long, plus les Britanniques devront donner des garanties importantes et solides ».

La Première ministre Theresa May a dans une lettre aux 27 demandé jusqu’au 30 juin pour tenter de rallier les députés britanniques, qui ont déjà rejeté le texte par trois fois. Le président du Conseil européen Donald Tusk plaide, lui, pour un report « flexible » du Brexit pouvant aller jusqu’à un an « maximum ».

Le sommet européen en direct

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

12 Commentaires

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une