Accueil Monde Union européenne

Brexit: l’UE et le Royaume-Uni, condamnés l’un à l’autre?

Personne ne s’oppose à un report, qu’il soit bref ou long… Peut-on vraiment croire que l’UE et le Royaume-Uni sortiront plus forts de cette aventure ?

Article réservé aux abonnés
Chef du service Monde Temps de lecture: 5 min

Lorsqu’ils seront réunis ce mercredi soir, ce n’est pas l’ultime décision historique sur l’avenir du Royaume-Uni – dans ou hors de l’UE – que les 27 chefs d’Etat ou de gouvernement auront à prendre. Mais le choix qu’ils auront à effectuer reste extrêmement lourd : pas tellement pour le Royaume-Uni, mais pour l’Union européenne. Car la vraie question qui se pose n’est plus celle du deuxième report du Brexit en moins d’un mois, près de trois ans après le référendum britannique et au bout des deux années réglementaires prévues pour la négociation de sortie.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs