Georges Dallemagne au «Soir»: «Le CDH est indispensable»

Georges Dallemagne au «Soir»: «Le CDH est indispensable»

Georges Dallemagne, tête de liste CDH à la Chambre à Bruxelles, reconnaît que les semaines de campagne avant le 26 mai seront « déterminantes » pour son parti. « Nous devons mieux incarner le projet humaniste. », reconnaît-il.

Malgré la faiblesse actuelle du CDH à Bruxelles et les tuiles qui s’enchaînent, le député sortant estime néanmoins que la société « ne peut pas se passer de l’offre politique que représente le CDH ». « C’est la seule qui est au cœur de l’immense enjeu qui consiste à préserver la société humaniste, fraternelle, à avoir de l’empathie les uns envers les autres. Cette offre-là est indispensable, car les autres partis n’ont pas ce regard transversal, cette volonté de prendre à bras-le-corps l’ensemble des grands défis d’aujourd’hui ; ils sont beaucoup plus monothématiques », affirme-t-il.

Retrouvez l’intégralité de notre rencontre avec Georges Dallemagne sur Le Soir+

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous