Accueil Économie Mobilité

Brussels Airport fâche son médiateur

Changement de piste au dernier moment à cause de travaux non annoncés. Pour le médiateur, l’aéroport ne permet pas de faire un travail d’information utile pour réduire les plaintes. Il interpelle le régulateur.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 2 min

Ce n’est pas commun. Le médiateur fédéral pour l’aéroport de Bruxelles national a introduit une plainte contre la société de gestion de l’aéroport (Brussels Airport Company-BAC). Pas en justice mais devant le régulateur aérien en charge de la vérification du respect des règles aériennes : « BAC ne collabore pas étroitement avec mon service, ne répond pas à nos questions, ne nous fournit pas toutes les informations indispensables au bon fonctionnement de mon service et ne met pas à la disposition de mon service toutes les données dont il dispose. Cette plainte repose sur deux cas pratiques avérés, responsables d’un nombre important de plaintes de la part de riverains, d’associations de riverains, d’autorités communales et régionales » écrit Philippe Touwaide.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Clodong André, mercredi 10 avril 2019, 22:20

    Depuis 1958, quand l'aéroport dit de Zaventem a été construit, il était entouré de champs. Depuis, aucune contrainte n'a été imposée par les communes et ensuite les régions et encore moins le fédéral pour contrôler les nuisances.

Aussi en Mobilité

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs