Accueil Économie Consommation

La bonne affaire immobilière de Nethys qui pourrait coûter aux Liégeois

Nethys a racheté à Resa le bâtiment historique du groupe, à Liège, profitant au passage d’une grosse moins-value qui pourrait, par ricochet, contribuer à une hausse des tarifs du gaz et de l’électricité de Resa.

Journaliste au service Enquêtes Temps de lecture: 1 min

Resa, le gestionnaire liégeois du gaz et de l’électricité, a vendu son ancien siège social liégeois à Nethys (Voo, l’Avenir, Intégrale…) pour 4 millions d’euros. Une transaction grevée d’une importante moins-value pour Resa : le bâtiment était évalué à 6.4 millions d’euros.

La moins-value s’ajoute à une série de coûts imposants, liés à la transformation prochaine de Resa en intercommunale. Ce qui pourrait se traduire par une augmentation de tarif pour les abonnés liégeois au gaz et à l’électricité. Mais à la condition que le régulateur wallon de l’Energie, qui devra éplucher le dossier, n’y oppose pas son veto.

Sur le marché, l’électricité se vend désormais 23 % plus cher

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Rousseau Jean-pierre , jeudi 11 avril 2019, 20:01

    Inquiétant. Cela serait-il encore une fois un arrangement juteux au sein du PS (liégeois) ? Pas de souci: la ou le journaliste d'investigation du Le Soir fera certainement une enquête pour distinguer les bénéficiaires de l'opération.

Plus de commentaires

Aussi en Consommation

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retrouvez l'information financière complète

L'information financière
Geeko Voir les articles de Geeko