EuroMillions Basket League: les licences accordées et une nouvelle formule de la compétition définie

EuroMillions Basket League: les licences accordées et une nouvelle formule de la compétition définie
Belga

La commission des licences de la Pro League de basket a accordé les licences pour la saison prochaine vendredi. En outre, la nouvelle formule de l’EuroMillions Basket League qui entrera en vigueur la saison prochaine a été définie.

Le Brussels, Ostende, Mons, Alost, Limburg United, Malines, Charleroi et Anvers ont tous obtenu une licence A. Liège et Louvain ont reçu une licence B. Ces deux derniers clubs ne pourront pas jouer de compétition européenne la saison prochaine.

La Pro League a aussi précisé la nouvelle formule du championnat. La saison régulière se jouera en deux tours et 26 journées. Le premier se jouera du 14 septembre au 23 novembre (8 journées) en deux poules, dans lesquelles les équipes seront réparties en fonction du classement final de la saison régulière cette saison. La poule A abritera les clubs 1-3-5-7-9 de la saison en cours alors que dans la poule B les clubs 2-4-6-8-10 s’affronteront. Au sein d’une poule, chaque club s’affrontera une fois en déplacement et une autre à domicile.

Après la trêve consacrée à l’équipe nationale (25 novembre-3 décembre), le deuxième tour de championnat se déroulera du 7 décembre au 8 mai 2020. Dans ce tour, tous les clubs s’affrontent à une reprise en déplacement et à domicile (18 journées). Les points du premier tour seront conservés au début du deuxième tour.

Le calendrier de la nouvelle saison sera publié après la fin de la compétition régulière actuelle, le 19 mai. Le format des playoffs pour la saison prochaine sera déterminé lors de l’assemblée générale de la Pro League de basketball en septembre.

Le Président Arthur Goethals s’est dit satisfait des licences obtenues par toutes les équipes, ainsi que de la nouvelle formule de compétition. « Nous sommes heureux que tous nos clubs aient obtenu leur licence. Dans la nouvelle formule, les clubs ont l’espace nécessaire pour planifier parfaitement leurs matchs, même pour les fans, il y aura assez de place pour respirer à la fin de la saison régulière ».

Toutes les compétitions en harmonie

« La compétition régulière, les compétitions européennes de clubs et les vitrines internationales sont en parfaite harmonie les unes avec les autres », poursuit Goethals. L’accent sera mis davantage sur les playoffs comme point culminant absolu, alors que dans la formule actuelle, le point noir est près l’octroi des licences, la nouvelle formule de concours pourrait également être complétée définitivement. La saison régulière se terminera la saison prochaine en deux rondes de ligue. Le premier tour se déroulera du 14 septembre au 23 novembre et se jouera en deux poules, dans lesquelles les équipes seront réparties en fonction du classement final de la saison régulière cette saison. La poule A abrite les clubs 1-3-5-5-7-7-9 de la saison en cours alors que dans la poule B les clubs 2-4-6-6-8-10 s’affrontent. Au sein d’une piscine, chaque club s’affrontera une fois dehors et à la maison.

Après la pause pour l’équipe nationale (25 novembre-3 décembre), le deuxième tour de championnat commence, qui se déroule du 7 décembre au 8 mai 2020. Dans ce tour de la ligue, tous les joueurs de la première ligue s’affrontent une seule fois et à la maison. Les points du premier tour de la ligue seront conservés au début du deuxième tour.

Le calendrier de la ligue pour la nouvelle saison sera publié après la fin de la compétition régulière, le 19 mai. Le format des séries éliminatoires pour la saison prochaine sera déterminé lors de l’assemblée générale de la Ligue Pro de basketball en septembre.

Le Président Arthur Goethals s’est dit satisfait des licences obtenues par toutes les équipes, ainsi que de la nouvelle formule de compétition. « Nous sommes heureux que tous nos clubs aient obtenu leur licence. Dans la nouvelle formule, les clubs ont l’espace nécessaire pour planifier parfaitement leurs matchs, même pour les fans, il y aura assez de place pour respirer à la fin de la saison régulière ».

« La compétition régulière, les compétitions européennes de clubs et les vitrines internationales sont en parfaite harmonie les unes avec les autres », poursuit Goethals. « L’accent sera mis davantage sur les playoffs comme point culminant absolu, alors que dans la formule actuelle, l’accent porte sur les matchs back-to-back à la fin de la saison régulière. En bref : un calendrier clairement lisible avec un bon mélange de basket de championnat, de basket européen et international, avec comme cerise sur le gâteau un format de playoffs renouvelé qui sera finalisé en septembre. »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. d-20191230-3Y1G9Z 2019-12-26 16:43:06

    Affaire Gabriel Matzneff: pourquoi a-t-on fait taire ceux qui se sont élevés contre l'écrivain?

  2. Pour Pierre Verdier, CEO de l’entreprise, le salariat est incompatible avec le modèle Deliveroo.

    Pierre Verdier au «Soir»: «Deliveroo ne pourrait plus couvrir que des zones très réduites»

  3. La princesse Diana, le 12 juin 1997.

    Archive: avant Harry, sa mère Lady Diana avait aussi perdu le statut d’altesse royale

La chronique
  • Le cas Emir Kir, l’arbre qui cache la forêt communautariste

    Nous ne sommes qu’au début des effets de l’« affaire Kir ». Sur un plan individuel d’abord, Emir Kir s’indigne de l’éviction spectaculaire dont il fait les frais et a la possibilité de faire appel.

    Sur un plan collectif, on vérifiera dans les jours qui viennent l’impact politique de cette décision courageuse de la Commission de vigilance du PS.

    Mais c’est sur un plan plus général que des questions cruciales se posent. Les socialistes ne peuvent en...

    Lire la suite