Un nouveau magasin Primark ouvre lundi à Bruxelles

Un nouveau magasin Primark ouvre lundi à Bruxelles

Dès lundi, à 10 heures, un nouveau magasin Primark ouvrira ses portes à Ixelles. Avec ses 3 étages et ses 5.500 m², il sera plus grand que le magasin de la rue Neuve et un des plus étendus de la chaîne en Belgique, expliquait La Capitale fin mars. Il y a aura des espaces de repos pour recharger son... téléphone. Le magasin prendra la place de l’ancien SportsDirect.

La localisation choisie par Primark n’est pas le fruit du hasard. «Nous avons choisi la chaussée d’Ixelles comme deuxième implantation car c’est la deuxième artère commerciale de Bruxelles en termes de fréquentation. Et c’est aussi un très beau bâtiment, un ancien garage, cela nous donnera un grand magasin à l’ancienne. Il sera « up to date » et d’une superficie semblable à nos grands magasins aux Pays-Bas.» Les clients y trouveront désormais aussi la collection enfants.

Lors de l’ouverture du magasin rue Neuve en 2014, plus d’un millier de personnes s’étaient agglutinées devant les portes. 300 mètres de files et plus d’une heure trente d’attente étaient nécessaires pour tenter de pénétrer dans l’enseigne.

À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Le patrimoine financier des Belges se montait au 31 décembre à 1.317,4 milliards d’euros, soit 22,4 milliards de moins qu’un an auparavant.

    Le patrimoine financier des Belges diminue pour la première fois en 10 ans

  2. BXL

    Le bulletin des ministres bruxellois: discrète satis’ pour le gouvernement Vervoort

  3. 13 - Groekie - PXL Tech

    Notre assiette est promise à un avenir végétarien

Chroniques
  • Brexit: l’heure est à la glorification du passé britannique

    Par Marc Roche

    On allume la radio ou la télé ou on ouvre son journal. Et les petits matins d’un printemps ensoleillé deviennent blêmes. Après la trêve pascale, le grand-guignolesque feuilleton du Brexit a repris.

    Depuis la décision du Conseil européen, la Première ministre Theresa May y compris, d’étendre la date butoir du divorce au 31 octobre, une sorte de « drôle de guerre » prévaut au Royaume-Uni. A part quelques escarmouches par médias interposés, il ne se passe rien.

    En effet, la cheffe du gouvernement peut garder son poste jusqu’en décembre si elle le souhaite. Les négociations entre le gouvernement et l’opposition travailliste sont dans l’impasse. De nouveaux votes indicatifs doivent avoir lieu au Parlement, plus divisé que jamais. Les partis se préparent aux vraies-fausses élections...

    Lire la suite

  • Bulletin des ministres: la Belgique de fiston fait mieux que celle de papa

    Soixante-deux journalistes du « Soir », du « Standaard » et de « Bruzz » à Bruxelles se sont prêtés à l’exercice délicat d’attribuer une cote à tous les ministres francophones et flamands de ce pays. Nous publions ce mercredi les derniers bulletins. Un exercice qui contient certainement sa part de subjectivité mais qui livre d’intéressants enseignements. On constatera d’abord qu’en appliquant la même méthode d’évaluation, le gouvernement fédéral obtient une moyenne de 54 %, alors que Bruxelles atteint 59...

    Lire la suite