Accueil Belgique Politique

La N-VA se défend de relancer le communautaire

Deux propos ce week-end à la N-VA : on ne rompt pas la trêve communautaire, promet Geert Bourgeois. Mais après, Hendrik Vuye veut régionaliser tous les leviers socio-économiques.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Politique Temps de lecture: 3 min

La majorité fédérale s’est dressée en chœur, ce week-end contre l’idée que la N-VA a voulu relancer le communautaire en annonçant son intention d’avancer sur les textes de la future réforme de l’Etat, la semaine dernière.

« De Wever n’a pas rompu l’accord du gouvernement »

C’est Geert Bourgeois qui a donné le ton, samedi, dans une interview au Standaard. Il a estimé que les propos de son président relevaient de la liberté d’expression. « Bart De Wever a-t-il rompu l’accord de gouvernement ? Non. A-t-il mis sur la table des choses inacceptables ? Non. Il existe une chose qu’on appelle liberté d’expression. Et nous avons effectivement signé un accord de gouvernement qui stipule une trêve communautaire. Nous la respecterons. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs