Pollution: la mauvaise qualité de l’air en Belgique provoque une hausse de l’asthme chez les enfants

© iStock
© iStock

La Belgique est parmi les derniers dans une étude menée dans 194 pays, intitulée « le dioxyde d’azote augmente les risques d’asthme infantile », selon la RTBF.

Seulement huit pays ont une qualité d’air encore plus mauvaise que la Belgique informe cette étude publiée dans la revue scientifique « The Lancet ». Le trafic routier serait le résultat d’un cas d’asthme sur quatre chez les jeunes de moins de 18 ans.

Les enfants qui sont exposés dès leur plus jeune âge à la pollution sont plus enclin à en subir les conséquences directes dont l’asthme infantile. Les véhicules qui roule au diesel et une forte densité de population, en grande partie au Nord du Sillon Sambre et Meuse augmenteraient le taux d’enfants atteints d’asthme, mais pas seulement. De graves maladies respiratoires se développent également plus facilement chez les jeunes qui ont subi une exposition aux « fumées d’habitat », pour chauffer les maisons, pendant leur petite enfance.

Les pneumologues acceuillent de plus en plus d’enfants atteints de problèmes respiratoire et ce ne serait pas près de diminuer. Les checheurs pointent dès lors le doigt vers les normes OMS qui ne seraient pas assez strictes d’après eux.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous