Gel, froid, neige…: les prévisions météo région par région

© PhotoNews
© PhotoNews

Ce samedi, la neige a fait son retour en milieu d’après-midi en Belgique. Les températures seront encore négatives durant la nuit de samedi à dimanche, indique l’Institut royal météorologique (IRM). Les gelées seront à nouveau généralisées à la plupart des régions, avec des minima de l’ordre de -3 ou -4 degrés en Haute Belgique et de -1 ou 0 degré en Flandre. En région côtière, les températures devraient rester légèrement positives. Le vent sera généralement faible de nord ou de nord-est.

Toutes nos prévisions météo, région par région

Ce dimanche matin, les nuages bas s’étendront d’abord sur la plupart des autres régions. En cours de journée, quelques éclaircies se développeront. Le temps restera sec en de nombreux endroits. Toutefois, en matinée, quelques faibles précipitations (hivernales) seront possibles sur le sud-est du pays. Les maxima se situeront entre 5 et 8 degrés au sud du sillon Sambre-et-Meuse et entre 7 et 10 degrés ailleurs. Le vent sera modéré de nord-est ou d’est.

La nuit de dimanche à lundi, nous profiterons de larges éclaircies malgré la présence de voiles de nuages élevés. Les minima évolueront entre 0 et -2 degrés au sud du sillon Sambre-et-Meuse, autour de +3 à +4 degrés à la mer et entre 0 et +2 degrés sur les autres régions.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Féru, dit-il, de mythes et d’histoires anciennes, François Fornieri se doit de pouvoir réciter celle de Crésus...

    Nethys: avis de tempête pour le flamboyant Fornieri

  2. «
Que le ministre des Pouvoirs locaux demande des clarifications, c’est normal. Et fuir le conseil d’administration comme le CDH et Ecolo, je ne crois pas que c’est une bonne attitude.
» © Pierre-Yves Thienpont.

    Pierre-Yves Jeholet au «Soir»: «A propos de Nethys, je demande la transparence, la vérité»

  3. Le mouvement pour le climat a réussi à mobiliser au-delà des espérances.

    La mobilisation pour le climat est toujours vive

La chronique
  • {L’Ardenne} ou {les Ardennes}?

    Morphologie et géographie

    Un billet de cette chronique a fait le point récemment sur les marques du nombre dans les noms propres. Si la règle générale prône l’invariabilité, elle connaît de nombreuses exceptions, y compris dans des noms de pays ou de régions. Depuis longtemps, le pluriel s’est imposé dans les Amériques, les Antilles ou les Pouilles  ; à date plus récente sont apparus les deux Congos, les deux Corées, les deux Vietnams. Peut-être sera-t-il question demain des deux Belgiques.

    Vu l’abondance de matière, d’autres toponymes ont été prudemment mis en réserve… en attendant que le loup sorte du bois. Cela vient de se produire le week-end dernier dans le magazine Sosoir, compagnon de votre quotidien...

    Lire la suite

  • Climat: rien n’est fait. Tout reste à prouver

    On en sait qui feront les comptes : 75 à 95.000 début décembre 2018, 75.000 fin janvier 2019, 15 à 20.000 en septembre 2019. Et qui en tireront des conclusions sur un essoufflement du mouvement climatique en Belgique. Plus aisé à faire – mais totalement réducteur – que de se frotter au monde complexe, emporté, contradictoire, désespéré parfois de la mobilisation climatique aujourd’hui.

    Depuis près d’un an, et pas seulement à Bruxelles, des centaines de milliers de personnes ont défilé pour...

    Lire la suite