L’étonnante déclaration de Radja Nainggolan: le joueur de l’Inter Milan tacle la Juventus

photo news
photo news

Arrivé l’été dernier à l’Inter Milan en provenance de l’AS Roma, Radja Nainggolan avait aussi été courtisé par la Juventus, qui vient de remporter sept titres de champions d’Italie, en attendant le huitième.

Ce week-end, le Belge est revenu sur son transfert et des critiques émises par certains supporters des Bianconeri. « Être la cible des insultes juventine me rend fier », a indiqué le Belge dans le Corriere dello Sport, le quotidien italien. Avant de poursuivre : « Certains joueurs acceptent tout de suite les offres de la Juventus… Mais, moi je préfère gagner un trophée en jouant tous les matches que 10 en jouant seulement 10 matches par saison ».

Pour le moment, l’Inter est à la lutte pour décrocher une place dans le top 4 italien, synonyme de qualification pour la prochaine Ligue des champions.

 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. ©Belga

    Les coulisses du retour de Vincent Kompany à Anderlecht

  2. Oulare et les Rouches n’ont eu que peu d’occasions à Genk dimanche.

    Le Standard en Europe sans passer par la case «barrage»

  3. La Belge Sylvia Huang se produira ce lundi.

    Dernière ligne droite pour les finalistes du Reine Elisabeth

Chroniques
  • Mawda, la dignité humaine

    Voilà un an que la petite Mawda a été tuée par un policier, lors d’une course-poursuite absurde qui s’inscrivait dans la chasse aux migrants lancée et voulue par Theo Francken et Jan Jambon, encouragée et autorisée par Charles Michel – l’opération « Medusa » dont le but était clairement de « faire du chiffre » en interpellant un maximum de migrants tout en prétendant lutter contre « la traite des êtres humains ». Tout, dans cette affaire et dans la gestion politique de ce dossier, est indigne, côté gouvernement. Heureusement, des citoyens et des citoyennes ont pu, un tant soit peu, sinon sauver l’honneur de notre pays, du moins rendre un peu de dignité aux victimes.

    Hasard de calendrier ? Sans doute pas tout à fait ; ce samedi 18 mai, Hart boven Hard et Tam-Tam organisent...

    Lire la suite