Grand Prix des Amériques: Alex Rins crée la surprise

@News
@News

Alex Rins a remporté le GP des Amériques, troisième rendez-vous du championnat du monde de MotoGP, dimanche à Austin. Sur le circuit texan, l’Espagnol a devancé, au guidon de sa Suzuki, l’Italien Valentino Rossi (Yamaha) pour 364 millièmes. L’Australien Jack Miller (Ducati) complète le podium à 8.161.

Rins, 23 ans, décroche sa première victoire en MotoGP et permet à Suzuki de retrouver le goût de la victoire. Le constructeur japonais courait derrière un succès depuis le GP de Grande-Bretagne 2016, alors remporté par Maverick Vinales.

Pourtant parti en pole, Marc Marquez a dû abandonné après avoir chuté au 9e tour alors qu’il était largement en tête. L’Espagnol avait remporté les six précédentes éditions du GP des Amériques.

L’Italien Andrea Dovizioso (Ducati), 4e dimanche sur le circuit texan, est désormais le nouveau leader du championnat avec 54 unités. Il devance Rossi (51), Rins (49) et Marquez (45).

Le quatrième Grand Prix de la saison se tiendra le 5 mai en Espagne, à Jerez, remporté en 2018 par Marc Marquez.

Thomas Lüthi s’impose en Moto2

Le Suisse Thomas Lüthi (Kalex) a remporté le Grand Prix des Amériques. Il a devancé son coéquipier allemand Marcel Schrötter, auteur de la pole position la veille, 2e à 2 sec 532/1000e, et l’Espagnol Jorge Navarro (Speed Up), 3e à 3 sec 836/1000e.

L’Italien Lorenzo Baldassarri, vainqueur des deux premières courses de la saison, a chuté dès le départ mais conserve la première place au classement général du championnat du monde. Il devance de trois points Lüthi, revenu à la 2e place après sa 13e victoire dans cette catégorie.

Aron Canet s’impose en Moto3

L’Espagnol Aron Canet (KTM) a remporté le Grand Prix des Amériques. Il s’est imposé au terme des 17 tours devant son compatriote Jaume Masia (KTM), 2e à 909/1000e, et l’Italien Andrea Migno (KTM), 3e à 1 sec 077/1000e. Il a signé, à 19 ans, la quatrième victoire de sa carrière alors qu’il s’était élancé en 6e position sur la grille de départ.

« On a réussi une course parfaite d’un point de vue stratégique », s’est félicité Canet qui s’est imposé pour la première fois au guidon d’une KTM depuis qu’il a rejoint l’écurie de l’ancienne star de la discipline, Max Biaggi. Leader du championnat du monde avant cette course, le Japonais Kaito Toba (Honda) a chuté après huit tours. Masia est le nouveau leader du classement général avec 45 points, le même total de points que Canet (2e).

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • @AFP

    Par DOMINIQUE DRICOT

    Formule 1

    Hamilton complètement déjanté à domicile

  • Neuville était satisfait d’avoir mouché son équipier Tanak. @News

    Par Thierry Wilmotte, envoyé spécial à Alba

    Rallye

    Thierry Neuville a fait le job sous le soleil du Piémont

  • Lewis Hamilton impressionne, encore et encore... @News

    Par G.I.

    Formule 1

    Formule 1: Hamilton en balade à domicile

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous