Accueil Économie Entreprises

La Belgique divisée sur un accord avec Trump

La Belgique s’est abstenue lors de la décision européenne d’ouvrir des pourparlers commerciaux avec les Etats-Unis. La Wallonie s’y opposait. La Flandre est furieuse.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 3 min

La Belgique s’est finalement abstenue lundi lorsque les pays de l’UE ont approuvé l’ouverture de négociations commerciales « light » avec les Etats-Unis.

Il ne s’agissait pas d’un alignement sur la position des Français, qui ont été les seuls à se prononcer contre le lancement de ces pourparlers, à cause, principalement de la sortie décidée par le président américain Donald Trump de l’Accord de Paris sur le climat.

L’abstention de la Belgique a été provoquée par le refus wallon. La Wallonie assume quant à elle s’être inspirée « de la ligne de conduite défendue par la France », c’est-à-dire le respect préalable de l’accord de Paris avant toute négociation pour un accord de libre-échange, selon les déclarations du ministre wallon de l’Agriculture René Collin (CDH). La Région de Bruxelles-capitale a aussi choisi l’abstention.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par WILLEM JEAN PIERRE, mardi 2 juillet 2019, 9:47

    Les USA sont-ils encore nos "amis" ?

Aussi en Entreprises

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs