Accueil Opinions Éditos

Notre-Dame de Paris en feu: et nous voilà soudain, nous aussi, éventrés

L’incendie fait sourdre les émotions, de partout et on surprend le monde entier à communier.

Article réservé aux abonnés
Editorialiste en chef Temps de lecture: 3 min

Soudain la flèche tombe. Et soudain, nous sommes à notre tour pliés en deux. Cassés, coupés, pris d’une violente inquiétude et d’une envie de vomir.

Comme si ces pierres qui avaient fait socle, étaient aussi notre refuge. Comme si ces arbres qui avaient fait charpente, étaient aussi notre berceau. Comme si cette cathédrale qui avait fait l’Histoire, était aussi notre Dame. C’était tout cela, mais nous l’apprenons là, tant nous sommes transpercés. Nous nous découvrons soudain nous aussi, éventrés, comme ce Paris que nous aimons tant.

Et puis il y a cette image, terrible, d’un président impuissant au pied de ce géant qui se consume. Hagard et anéanti, comme tout ce peuple silencieux et en larmes.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

11 Commentaires

  • Posté par delpierre bernard, samedi 20 avril 2019, 11:51

    Un concert d'erreurs graves et de désinvolture dans la réaction de certains occupés à divers titres dans la cathédrale est manifeste pour qu'un tel embrasement ait pu avoir lieu...J'ai peine à croire mais l'enquête le dira qu'un simple circuit électrique défaillant puisse aboutir à enflammer si vite des poutres en chêne alors que la réaction des pompiers a été si rapide.

  • Posté par Monsieur Alain, mardi 16 avril 2019, 22:08

    Je vous ai lu, relu et re-relu. Il n'y a pas de doute Madame, vous êtes très loin en avant de la main de la plupart d'entre-nous. Restez sur le pont et essaimez. Votre texte est fort, votre texte est spontané, il est dans l'évènement et à la mesure de celui-ci. Chapeau bas.

  • Posté par Digneffe jeanne, mardi 16 avril 2019, 10:01

    Merci pour ce bel éditorial,sensible et juste.Vous avez tout dit.

  • Posté par Surmont Willy, mardi 16 avril 2019, 9:15

    C'est un jour de deuil pour notre civilisation! Notre-Dame de Paris, c'est notre patrimoine commun!! Mais par contre, qu'ont certains politiciens à s'empresser d'émettre leur avis sur ce type de sujet? Quand je lis qu'un Francken, un Di Rupo, une Opaline Meunier se sont empressés de tweeter des avis totalement farfelus sur des sujets qui ne les concernent en aucun cas, je suis effrayé de voir l'importance que ces gens attribuent à leur ego, à leur prétentions et à publier des conn... dont le monde raisonnable et raisonné n'a rien à cirer! Si c'est ça être un responsable public, c'est à désespérer de la pseudo intelligence humaine!

  • Posté par Brasseur Michel, mardi 16 avril 2019, 20:27

    La palme des inepties revient à Donald T. On savait qu'il ne supportait pas d'être dernier...

Plus de commentaires

Aussi en Éditos

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs