«Entre 10 et 15 ans pour reconstruire Notre-Dame de Paris», estime la fédération spécialisée du bâtiment

© AFP
© AFP

Après une longue nuit à lutter contre les flammes, les pompiers ont réussi à maîtriser ce mardi le violent incendie qui a ravagé la cathédrale Notre-Dame de Paris, un joyau historique que le président français, Emmanuel Macron, a promis de « rebâtir ». « Le bilan matériel est dramatique », a déploré le porte-parole de la brigade des sapeurs-pompiers de Paris, Gabriel Plus. Ce mardi, la fédération du bâtiment spécialisée dans les monuments historiques a estimé entre 10 à 15 ans et des centaines de millions d’euros pour restaurer Notre-Dame de Paris.

« Une restauration entre dix et quinze ans me semble raisonnable », a avancé lors d’une conférence de presse Frédéric Létoffé, l’un des deux présidents du Groupement des entreprises de restauration de monuments historiques (GMH). Cette organisation comprend quelque 200 entreprises dont Le Bras Frères, celle qui gérait le gros de la rénovation de la flèche d’où est parti le feu.

M. Létoffé a jugé « irréalistes » les propos de Jack Lang, ancien ministre de la Culture, qui a estimé plus tôt mardi qu’il fallait se donner un « délai court » et qu’il était possible de reconstruire en trois ans la cathédrale.

Notre-Dame de Paris au lendemain de l’incendie

« 40 ou 50 ans », selon Stéphane Bern

Selon le journaliste Stéphane Bern, la cathédrale ne sera jamais rebâtie à l’identique, a-t-il expliqué au micro de BFM TV.

Stéphane Bern sur l’incendie de Notre-Dame de Paris : « Une amie proche est en train de nous quitter » (vidéo)

« Maintenant il faut reconstruire. Au-delà des larmes, il faut commencer le travail mais ce qui m’attriste, très égoïstement, c’est que je ne verrai plus jamais la cathédrale », a partagé le journaliste au micro de BFM TV tout en affirmant qu’« il faudra 40 ou 50 ans pour la reconstruire ». « C’est ce qu’on a fait à Reims, à Vienne ou Dresde après les bombardements de la Seconde Guerre mondiale », a indiqué l’animateur français.

Des dons juqu’à 500 millions d’euros

Depuis l’incendie, les donateurs se bousculent pour offrir des fonds pour financer la reconstruction, en attendant peut-être une conférence des donateurs évoquée mardi par la maire de Paris Anne Hidalgo.

Les images impressionnantes de Notre-Dame de Paris en feu

Des promesses de dons de près de 500 millions d’euros ont déjà été faites.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous