Accueil Société

Mode d’emploi pour refaire Notre-Dame à l’identique

Notre-Dame de Tournai vit le calvaire de la restauration depuis bientôt vingt ans. En faudra-t-il autant pour faire renaître Notre-Dame de Paris de ses cendres ?

Article réservé aux abonnés
Chef du service Culture Temps de lecture: 5 min

Combien de temps faudra-t-il pour que Notre-Dame de Paris retrouve ses charpentes et son lustre médiéval ? Où dénicher les artisans capables de la restaurer dans le respect des techniques mises en œuvre par les bâtisseurs de cathédrale ? Quelle forêt sera en mesure de fournir les 21 hectares de chênes séculaires nécessaires à la reconstruction ?

L’architecte belge Bertrand Evrard suit depuis bientôt quinze ans le chantier de restauration de la cathédrale de Tournai, un joyau dont la première pierre fut également posée au XIIe siècle et inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco, au même titre que Notre-Dame de Paris. En 1999, Notre-Dame de Tournai a été gravement endommagée par une tornade. Aujourd’hui, la nef et les cinq clochers ont retrouvé leur splendeur passée mais il faudra encore compter une vingtaine d’années supplémentaires, avant de voir la fin des échafaudages.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs