Accueil Élections fédérales 2019

Georges-Louis Bouchez : «Charles Michel serait le meilleur Premier ministre»

Le porte-parole du MR pour la campagne électorale appelle tous les partis à dévoiler le nom de leur candidat au poste de Premier.

Temps de lecture: 1 min

Charles Michel est le candidat du MR au poste de Premier ministre, a souligné mercredi le porte-parole du parti pour la campagne électorale, Georges-Louis Bouchez, interrogé sur LN24.

Lundi, l’ex-vice premier ministre N-VA, Jan Jambon, a lancé une opération médiatique pour faire connaître sa volonté de prendre la direction du gouvernement fédéral si son parti demeurait le premier parti de Belgique.

Traditionnellement, une certaine réserve est de mise dans le monde politique sur la candidature à une telle fonction. Le choix appartient selon la Constitution au Roi même si, depuis longtemps, il est d’abord le fruit d’un consensus politique à l’issue du parcours de formation du gouvernement.

«Charles Michel serait un meilleur Premier ministre, j’en suis certain», a expliqué M. Bouchez. «Pour nous, MR, nous assumons: nous avons un candidat Premier qui est Charles Michel».

Le porte-parole du MR précise d’ailleurs que Willy Borsus est également candidat à sa reconduction à la ministre-présidence du gouvernement wallon tandis que Françoise Schepmans brigue la ministre-présidence bruxelloise.

«A un moment donné, tous les partis devraient participer à cette transparence», a ajouté M. Bouchez qui souhaite à ce titre connaître le nom du candidat du PS à l’Elysette.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

9 Commentaires

  • Posté par Carré Albin, samedi 4 mai 2019, 9:20

    Oh surprise, les traces de canines sur le parquet m'avaient convaincu qu'il était le meilleur candidat! Ce sera pour la prochaine fois...

  • Posté par Oudaert vIVIANE, vendredi 3 mai 2019, 18:43

    Oui, on l'a vu à l'oeuvre comme premier ministre ou plutôt on a vu l'application du programme de la nva. Si c'est pour le malheur d'une bonne partie de la population, il vaut mieux se passer de Michel et si possible de la nva.

  • Posté par Oudaert vIVIANE, vendredi 3 mai 2019, 18:43

    Oui, on l'a vu à l'oeuvre comme premier ministre ou plutôt on a vu l'application du programme de la nva. Si c'est pour le malheur d'une bonne partie de la population, il vaut mieux se passer de Michel et si possible de la nva.

  • Posté par Oudaert vIVIANE, vendredi 3 mai 2019, 18:42

    Oui, on l'a vu à l'oeuvre comme premier ministre ou plutôt on a vu l'application du programme de la nva. Si c'est pour le malheur d'une bonne partie de la population, il vaut mieux se passer de Michel et si possible de la nva.

  • Posté par Deckers Björn, jeudi 18 avril 2019, 23:02

    Premièrement, M. Bouchez se trompe de pays. On est pas en France, ceci n'est pas une élection présidentielle, ni même une élection primoministérielle! Il n'y a donc pas lieu de désigner de candidat au 16, ce n'est pas comme ça que ça se passe. Vient après le temps électoral, l'ébauche d'une coalition et finit par émerger un formateur (formellement nommé par le Roi). Il appartient au formateur de former une coalition gouvernementale dont il prendra peut-être la direction (et encore la règle n'est pas écrite. Jean-Luc Dehaene avait formé le dernier gouvernement Martens). La formation d'un esquif fédéral est suffisamment compliquée pour ne pas la réduire à une présidentielle qui n'a lieu que dans l'esprit embrumé de M. Bouchez. Deuxièmement, M. Bouchez a au moins une qualité, c'est l'optimisme. Mais celui-ci ne doit pas devenir une séance de fumette pour la cause. Les chances de Borsus et Schepmans pour les exécutifs wallons et bruxellois sont proche de zéro. Les désigner candidats ministre-président est ni plus ni moins que de la forfanterie. A ce train là, on va aussi devoir demander les candidats de Raoul Hedebouw. Enfin, Georges Louis Bouchez ne trompe que lui-même. Maintenant que Jan Jambon a rappelé qui est le seul VRAI patron de la suédoise, tout le monde sait qui désignerait le cas échéant Bart de Wever pour diriger une improbable seconde suédoise, Jan Jambon! Au moins, ça aurait le mérite d'arrêter le spectacle d'illusionniste. Charles Michel n'a jamais été premier ministre! Tout au plus secrétaire de Bart de Wever!

Plus de commentaires

Aussi en Élections fédérales 2019

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs