Accueil Belgique Politique

«La Belgique n’est pas le Pays de Cocagne»: l’Office des Étrangers lance une nouvelle campagne de dissuasion

Les groupes ciblés par cette nouvelle campagne de dissuasion sont les Palestiniens et les Marocains.

Temps de lecture: 1 min

L’Office des Étrangers a lancé ce mercredi – et pour 6 mois – une vaste campagne de dissuasion en ligne s’adressant aux migrants potentiels dans leurs pays d’origine et de résidence ainsi qu’aux réfugiés qui se trouvent dans les pays de transit, annonce la ministre en charge de la question, Maggie De Block.

Vivant « une situation insoutenable », une famille macédonienne veut interpeller Maggie De Block

Parallèlement au lancement du nouveau site www.factsaboutbelgium.be, elle s’appuiera sur une campagne Facebook qui se concentrera sur certains groupes cibles tels que les Palestiniens et les Marocains. Pour la ministre, « il vaut mieux prévenir que guérir en informant clairement les migrants que les chances d’asile sont très faibles et que la Belgique n’est pas le Pays de Cocagne ».

L’Office des Étrangers a collaboré avec une agence de communication néerlandaise spécialisée pour cette nouvelle campagne de dissuasion, inspirée de ce qui se fait en Grande-Bretagne et en Allemagne, a ajouté Maggie De Block.

Le nombre de demandes d’asile a augmenté de 120 % en janvier

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

12 Commentaires

  • Posté par Lucas Danièle, mercredi 17 avril 2019, 18:31

    En Angleterre, le gouvernement Conservateur appelle ça 'hostle environment' et utilise cette poitique pour décourager les demandeurs d'asile de demander l'accueil en Grande Bretagne. Les conséquences sont dramatiques: des Jamaïcains arrivés ici dans les années '50 pour aider à la reconstruction du pays après la guerre se sont trouvés confrontés à cette politique, certains ont été 'rapatriés' de force dans un pays qui leur était devenu totalement étranger (pour certains, nés ici, un pays VRAIMENT étranger). Ceux qui ne sont pas rapatriés n'ont plus le droit de tarvailler, n'ont plus droit non plus aux soins médicaux ou au chômage. Et il est clair que le MR, et pas seulement la NVA, trouve cette politique une très bonne idée. HONTE À EUX!

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Coronavirus: mini-guerre scolaire en vue sur les mesures

Comme attendu, l’école est fortement perturbée par le variant omicron. Entre ceux qui veulent encore assouplir et ceux qui jugent que cela serait irresponsable, la tension est palpable. Une réunion conjointe des ministres de la Santé et de l’Enseignement est annoncée pour mercredi.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs