La commune d’Anderlecht va remettre en contexte les monuments et les signes coloniaux publics

© Le Soir
© Le Soir

La commune d’Anderlecht devrait dans le futur veiller à ce que les monuments et signes d’« hommage » au passé colonial de la Belgique et qui sont visibles dans l’espace public ou dans la maison communale soient accompagnés d’une « recontextualisation » sous la forme d’un panneau explicatif. La mesure fait en tout cas partie des recommandations du groupe de travail « sur la recontextualisation des hommages coloniaux », créé en 2017.

µ

Ces recommandations sont soutenues par le collège des bourgmestre et échevins, et devraient donc déboucher, à une date non précisée, sur l’apparition de panneaux « recontextualisant cette période de notre histoire » sur chaque « hommage colonial dans l’espace public et au sein de la Maison communale ».

L’histoire coloniale doit aussi être enseignée

« Ne pas nier cette période de notre histoire »

« Le choix a été fait de ne pas débaptiser ces lieux car cela reviendrait à nier cette période de notre histoire. Il est par contre important de les remettre en contexte », commente mercredi via communiqué l’échevin chargé de la Solidarité internationale, le CDH Julien Milquet. Ce dernier juge « nécessaire de rappeler les moments douloureux engendrés par la période coloniale en s’appuyant sur des faits historiques précis ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous