Premier concours du plus grand mangeur de djote de Namur (photos)

© Belga
© Belga

Christian Jacquet, membre de la compagnie folklorique des Molons, a remporté samedi le premier concours du plus grand mangeur de djote de Namur. Il a avalé près de 2 kg. Ils sont sept à s’être affrontés lors de la première édition de ce concours organisé dans le cadre de la 23e journée du folklore et des traditions de Namur.

Chacun a ainsi pu montrer son appétit pour la djote, un plat typique wallon constitué d’une purée associant pommes de terre et chou, agrémenté d’une saucisse.

© Belga
© Belga

En vingt minutes, Christian Jacquet a relégué son plus proche concurrent à près de 200 grammes, engloutissant pas moins de 1,938 kg de djote. De quoi lui permettre haut la main de devenir le «pus grand mougneû d’djote di Nameur».

«J’ai surtout fait ça pour représenter les Molons», a-t-il déclaré à l’issue du concours. «Vendredi, j’avais mal au ventre mais je me suis senti mieux aujourd’hui et me voilà ici».

© Belga
© Belga

«Je ne fais rien pour rien et j’avais clairement la volonté de gagner», a-t-il ajouté. «Je sais que je suis un véritable ogre et que si on ne me freine pas je ne m’arrête jamais, mais ça a quand même été quelque chose d’avaler tout ça».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Objectif
: soulager les Bruxellois de la congestion automobile.

    La taxe kilométrique, qui en veut?

  2. «
Die Welt
» a pu rencontrer à Moscou, dans une chambre d’hôtel, Edward Snowden, ancien espion et Américain sans passeport réfugié en Russie. L’homme a rendu publique en 2013 la surveillance de masse et globale des communications mise en place par les agences de renseignement américaines, la CIA et la National Security Agency NSA.

    Edward Snowden: «Je n’aurai plus jamais le contrôle de ce qui m’arrive»

  3. POLITICS ECOLO CHAIRMAN ELECTION

    Ecolo: les leçons du passé, pour éviter le ressac

La chronique
  • Quo vadis, Boris Johnson?

    Bien malin qui pourrait comprendre ou même deviner la moindre ligne directrice dans la manière dont Boris Johnson mène sa « négociation » avec l’Union européenne… Il y a une dizaine de jours, une brève lueur d’espoir avait pu naître chez ceux qui continuaient à espérer que le nouveau Premier ministre britannique s’avérerait plus rationnel qu’il n’y paraissait jusque-là. D’une part, son idée de faire de l’île d’Irlande un territoire régi par les mêmes règles pour le secteur agro-alimentaire avait pu être comprise comme un premier...

    Lire la suite