Juventus championne d’Italie: les premières superbes images du sacre turinois

Juventus championne d’Italie: les premières superbes images du sacre turinois
Afp

C’est une habitude pour la Juventus, mais c’est une première pour Cristiano Ronaldo: quatre jours après sa déception européenne, le club turinois a de nouveau été sacré champion d’Italie samedi, pour la huitième fois d’affilée et pour la 35e fois en tout.

Il ne manquait qu’un point aux Bianconeri pour aller chercher ce titre annoncé depuis des mois et ils en ont pris trois samedi sur leur pelouse et devant leurs tifosi, face à la Fiorentina, historiquement l’un des plus grands rivaux du club turinois.

Le contexte donne un peu de sel à ce nouveau sacre, mais cela ne suffira sans doute pas à faire complètement oublier l’élimination de mardi face à l’Ajax Amsterdam en quarts de finale de la Ligue des Champions, qui était le véritable objectif des Turinois.

« Evaluer cette saison avec recul et lucidité »

«Il faut évaluer cette saison avec recul et lucidité, voir ce que l’on a bien fait et ce que l’on a moins bien fait, et repartir pour faire encore mieux», avait annoncé vendredi l’entraîneur turinois Massimiliano Allegri.

«Ce 8e titre doit être un motif de fierté pour tous. Il faut que ce soit une fête et on doit en profiter, sans être négatifs. Cela n’aurait pas de sens de ne pas faire la fête», avait-il ajouté, conscient que les célébrations dont rêvaient ses tifosi étaient plutôt prévues le 1er juin après la finale de C1 à Madrid.

La fête a donc pu commencer pour les Turinois. Voici quelques belles photographies du sacre :

afp

afp

Afp

Afp

afp

afp

afp

afp

reuters

reuters

 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Pour la première fois depuis des temps immémoriaux, on aura vu un vrai mouvement citoyen bousculer totalement l’agenda politique et imposer le thème du climat. © Photo News.

    Elections 2019: non, cette campagne n’était pas ennuyeuse

  2. © Photo News

    Elections 2019: les programmes des partis à la loupe

  3. liste citoyenne

    Elections 2019: les mouvements citoyens vont-ils exister?

Chroniques
  • «En entreprises»: le pluriel est-il de mise?

    « En » et « dans »

    «  Des formations zéro faute en entreprises  » titrait, le 8 avril dernier, votre quotidien favori dans sa version « papier ». S’ensuivirent les doléances d’une lectrice qui se disait très étonnée à la lecture de ce titre. Qu’est-ce qui a pu choquer dans la formule incriminée ? Le caractère trop ambitieux de l’objectif « zéro faute » ? Point du tout ! C’est la marque du pluriel au nom entreprises. Pourtant, ces formations ne sont pas destinées à une seule entreprise, mais à plusieurs ; elles seront dispensées dans les entreprises. Pour des formations zéro faute, un bref retour sur le couple en / dans les peut s’avérer utile.

    L’emploi de la préposition en pour introduire un complément de lieu est d’usage général en français : travailler en usine, croupir en prison, s’éclater en boîte, servir en salle, entrer en conclave. Dans ces expressions, il...

    Lire la suite

  • Un an de RGPD. Et de culture numérique européenne

    Le 25 mai 2018 entrait en vigueur l’un des textes majeurs de cette législature européenne : le RGPD. Né dans la douleur, quelques mois après le traumatisme Cambridge Analytica, ce Règlement général sur la protection des données affichait haut et fort ses ambitions. En gros : réguler l’usage de ce nouveau carburant de l’économie numérique. Et empêcher ses acteurs de fouiller indûment dans les tiroirs de notre intimité. Le RGPD consacrait en quelque sorte un droit bétonné depuis 1948, celui du respect de la vie privée....

    Lire la suite