Journaliste tuée en Irlande du Nord: la Nouvelle IRA admet sa responsabilité

La Nouvelle IRA a admis sa responsabilité dans le meurtre de la journaliste Lyra McKee en Irlande du Nord, dans une lettre adressée aux médias locaux. « Au cours d’une attaque de l’ennemi, Lyra McKee a été tragiquement tuée alors qu’elle se trouvait du côté des forces ennemies », a communiqué le groupe militant dans une déclaration transmise à The Irish News.

► La journaliste tuée écrivait beaucoup sur le conflit nord-irlandais

La Nouvelle IRA a présenté de la sorte ses excuses « entières et profondes » aux proches de la victime de 29 ans tuée par balle dans la nuit de jeudi à vendredi à la suite d’émeutes à Londonderry (Irlande du Nord). Le groupe accuse la police d’avoir « provoqué » ces échauffourées qui ont précédé les tirs mortels. « Jeudi soir, suite à une incursion dans le quartier Creggan par des forces de la couronne britannique lourdement armées qui ont provoqué des émeutes, l’IRA a déployé ses volontaires pour intervenir », poursuit la déclaration, signée par T O’Neill. « Nous avons ordonné à nos volontaires de faire preuve de la plus grande prudence à l’avenir lors d’affrontements avec l’ennemi, et mis en place des mesures pour éviter celà », assure la missive.

La police a relâché dimanche deux suspects âgés de 18 et 19 ans arrêtés en vertu de la législation antiterroriste dans le cadre de l’enquête sur ce meurtre, et a lancé un nouvel appel à témoins.

La Nouvelle IRA, fondée en 2012, rejette l’accord du Vendredi Saint de 1998, qui a mis fin à trois décennies d’un conflit sanglant en Irlande du Nord. Située à la frontière avec la République d’Irlande, Londonderry – appelée Derry par les Républicains qui refusent le rattachement à la Grande-Bretagne – est tristement célèbre pour le « Bloody Sunday » du 30 janvier 1972. Des soldats britanniques avaient ouvert le feu sur des participants à une marche pacifique, faisant 14 morts, au plus fort des troubles, qui ont fait quelque 3.500 morts en trente ans.

 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. POLITICS ELECTIONS DEFI MEETING

    Elections 2019: les coulisses de la campagne en 7 anecdotes

  2. © Pierre-Yves Thienpont.

    #MaPremièreCampagne: pourquoi j’adore voter

  3. Selon les dernières estimations, l’Europe des nations et des libertés, groupe auquel appartiennent notamment la Ligue de Salvini, le Rassemblement national de Le Pen, le FPÖ du déchu Strache, le Vlaams belang, les Allemands de l’AfD et le Parti pour la liberté de Wilders, obtiendrait 75 sièges sur les 751.

    Elections européennes: la droite radicale populiste va-t-elle dominer le scrutin européen?

Chroniques
  • «En entreprises»: le pluriel est-il de mise?

    « En » et « dans »

    «  Des formations zéro faute en entreprises  » titrait, le 8 avril dernier, votre quotidien favori dans sa version « papier ». S’ensuivirent les doléances d’une lectrice qui se disait très étonnée à la lecture de ce titre. Qu’est-ce qui a pu choquer dans la formule incriminée ? Le caractère trop ambitieux de l’objectif « zéro faute » ? Point du tout ! C’est la marque du pluriel au nom entreprises. Pourtant, ces formations ne sont pas destinées à une seule entreprise, mais à plusieurs ; elles seront dispensées dans les entreprises. Pour des formations zéro faute, un bref retour sur le couple en / dans les peut s’avérer utile.

    L’emploi de la préposition en pour introduire un complément de lieu est d’usage général en français : travailler en usine, croupir en prison, s’éclater en boîte, servir en salle, entrer en conclave. Dans ces expressions, il...

    Lire la suite

  • Avis aux partis: lundi, la campagne, c’est fini!

    Ce dimanche, la parole est aux électeurs. A ceux qui pensent que le vote ne sert à rien, ce rappel très utile : le soir des élections, ce sont les résultats que chaque parti scrutera avec angoisse. C’est la mathématique qui désigne les vainqueurs et qui prend une claque, au nord comme au sud du pays. Aucun jeu n’est fait et les votes exprimés peuvent bouleverser les cartes et rendre des alliances si pas impossibles, difficiles ou illégitimes. Il y a toujours des surprises les soirs d’élections, et ce sont les citoyens qui les...

    Lire la suite