Elections validées ou invalidées à Neufchâteau: la décision sera rendue jeudi

On s’attend à ce que le résultat du scrutin soit invalidé à Neufchâteau.
On s’attend à ce que le résultat du scrutin soit invalidé à Neufchâteau. - Roger Milutin.

La seconde audience dans l’affaire du scrutin communal de Neufchâteau s’est tenue ce mardi matin au palais du gouverneur du Luxembourg, Olivier Schmitz. Ce dernier rendra son jugement sur la validation ou non des élections du 14 octobre dernier, ce jeudi matin, à 10h30.

► Ce qu’il faut retenir de la première audience devant le gouverneur

On s’attend à ce qu’il invalide le résultat du scrutin, suite à de nombreuses irrégularités dans les procurations. Les avocats de Dimitri Fourny et d’Yves Evrard, et Maryline Clémentz (tête de liste « La 3ème Piste ») ont en tout cas redit leur souhait de retourner aux urnes, mais les raisons sont différentes…

Ce mardi, Dimitri Fourny ne s’est pas présenté au palais et s’était fait représenter par son avocat, Me Evrard Delophem. Seuls trois membres de sa liste étaient présents dans la salle. La plupart des candidats de la liste « Avec Vous » d’Yves Evrard étaient eux bien présents, autour de Me Bourtembourg. Maryline Clémentz a plaidé la cause de sa liste seule.

Me Delophem et Boutembourg, représentant Dimitri Fourny et Yves Evrard, sont d’accord sur un point
: il faut revoter.
Me Delophem et Boutembourg, représentant Dimitri Fourny et Yves Evrard, sont d’accord sur un point : il faut revoter. - J.-L. B.

On y aura notamment appris que la mère et la sœur de Dimitri Fourny sont dans les inculpés du volet judiciaire, en sus de son épouse et de sa fille. Me Bourtembourg a dénoncé « un vrai système de trucage de procurations, pour faire bénéficier la liste Agir Ensemble de voix supplémentaires. » Pour rappel, 57 procurations ont été jugées irrégulières par l’administration.

 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Sur sa plateforme, NowThis consacre une rubrique à «l’Amérique de Trump».

    NowThis, le «social media» qui défie Trump

  2. Quentin Dupieux résume le film pour Jean Dujardin
: «
Un homme s’en va, on ne sait pas pourquoi, il va acheter une veste et se retire dans les montagnes
».

    Jean Dujardin à propos du «Daim»: «On peut faire des films comme ça aussi en France»

  3. Jean-Marc Nollet.

    Elections 2019: une coalition minoritaire, pas forcément la solution la plus démocratique

Chroniques
  • La crise du livre ne fait que commencer

    Ce mardi, Le Soir consacrait un long article à la baisse de la pratique de la lecture en Belgique. Nul doute que certaines déclarations de Benoît Dubois, qui représente les éditeurs belges francophones, vont être contestées. Le pessimisme est en effet mal vu dans le monde culturel, où l’on pratique l’optimisme de la volonté : si on lit moins de classiques, on lit davantage de littérature de genre ; si les romans reculent, la BD est en expansion ; si le livre papier se vend moins bien, la lecture sur écran explose, etc. En alignant des chiffres implacables et en glissant, au passage, que 35 % des enfants quittent l’école primaire sans comprendre ce qu’ils lisent, Benoît Dubois risque de se faire accuser de mépris ou d’élitisme.

    Je reviendrai à la question scolaire dans d’autres chroniques. Je voudrais simplement ajouter, ici, que Benoît Dubois me paraît bien optimiste quand il pronostique un nouveau recul de la lecture en raison des faibles compétences des...

    Lire la suite