Accueil Monde États-Unis

Le rapport de Mueller met Donald Trump dans l’embarras: les démocrates divisés sur une destitution

Depuis la publication du rapport sur l’enquête russe, Donald Trump a plongé dans les sondages.

Temps de lecture: 2 min

La popularité de Donald Trump a plongé depuis la publication du rapport sur l’enquête russe mais au lieu d’en sortir renforcés à l’horizon de la présidentielle américaine de 2020, les démocrates se divisent autour de l’opportunité d’une procédure de destitution qui risque de brouiller leur message électoral.

L’enquête Mueller a fait «beaucoup plus de mal» que l’ingérence russe, selon le gendre de Donald Trump

« Ce n’est pas une question de politique mais de principes », a martelé la sénatrice progressiste Elizabeth Warren, lundi soir sur CNN. Dès vendredi, elle avait été la première parmi la vingtaine de candidats démocrates à la Maison Blanche à se prononcer dans des termes forts en faveur d’une procédure de destitution à l’encontre de Donald Trump.

À lire aussi La double négation du rapport Mueller: Trump ni criminel, ni innocent

Depuis, une poignée d’autres prétendants à la Maison Blanche l’ont rejointe, et leur nombre va en grandissant : Kamala Harris, Julian Castro, Seth Moulton et Wayne Messam.

Enquête russe : avant la publication du rapport Mueller, Trump dénonce « la plus grande arnaque de tous les temps »

Un échec, selon Bernie Sanders

Mais le premier dans les sondages, Bernie Sanders, se tient lui à distance de cette option risquée, qui serait promise à l’échec dans l’actuel Congrès divisé.

Si « pendant toute l’année prochaine la seule chose dont le Congrès parle c’est ‘Trump Trump Trump et Mueller Mueller Mueller’ et (si) nous ne parlons pas (…) des sujets qui concernent les citoyens ordinaires, j’ai peur que cela ne joue à l’avantage de Trump ». Un contraste frappant entre deux candidats de l’aile gauche du parti, qui cristallise le dilemme des démocrates.

À lire aussi La publication intégrale du rapport Mueller inquiète Donald Trump

Un point fait consensus chez les démocrates : tous sont indignés par les conclusions, rendues publiques jeudi, du procureur spécial Robert Mueller.

Les conclusions du rapport Mueller

Après 22 mois d’enquête sur l’ingérence russe dans la présidentielle américaine de 2016, l’ex-chef respecté du FBI a conclu qu’il n’y avait pas eu d’entente entre l’équipe du républicain et Moscou. Mais il n’a pas blanchi M. Trump des soupçons d’entrave à la justice, énumérant au contraire les tentatives du président d’influencer son enquête.

Pas encore sorti en livre, le rapport du procureur Mueller déjà un succès d’édition aux Etats-Unis

Un constat désastreux pour Donald Trump qui a depuis chuté dans les sondages.

À lire aussi Ingérence russe: Donald Trump veut la peau du procureur Mueller

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une