Polémique aux Etats-Unis: plus de 12.000 scouts ont été abusés sexuellement

© Reuters
© Reuters

Plus de 12.000 jeunes ont été sexuellement abusés par quelque 7.800 encadrants chez les Boy Scouts américains depuis 1944, des chiffres supérieurs à ceux qui circulaient jusqu’ici, a affirmé mardi à New York un avocat de victimes.

Les abus sexuels chez les Boy Scouts of America (BSA) ont éclaté au grand jour en 2012. À la faveur d’un litige dans l’Etat de l’Oregon, des milliers de pages de documents avaient été publiées montrant que l’organisation des scouts américains avait couvert pendant des décennies de nombreux abus sexuels commis par des milliers d’encadrants bénévoles.

« Leaving Neverland » : le documentaire qui accuse Michael Jackson

« Les dossiers de la perversion »

On parlait alors de quelque 5.000 dossiers, surnommés « les dossiers de la perversion », correspondant à autant d’agresseurs sexuels présumés parmi les chefs scouts. Dossiers tenus secrets par la direction des BSA et dont le contenu n’a souvent pas été transmis aux autorités, l’organisation se bornant à renvoyer les coupables supposés.

Mardi, l’avocat new-yorkais Jeff Anderson, s’appuyant sur le témoignage, fin janvier dans un procès dans le Minnesota, d’une experte engagée par les BSA pour compiler ces « dossiers de la perversion », a indiqué qu’elle avait identifié 7.819 agresseurs présumés et 12.254 victimes entre 1944 et 2016.

L’Église a « détruit » des dossiers sur des abus sexuels

Ces agressions ont été « sous-estimées et sous-révélées », a affirmé M. Anderson lors d’une conférence de presse. « L’ampleur du danger était connue des BSA, mais n’avait jamais été révélée jusqu’à aujourd’hui », a-t-il ajouté.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous