Un enfant de 9 ans retrouvé mort dans un centre Fedasil: «Les coupables doivent être punis», réagit Charles Michel

Un enfant de 9 ans retrouvé mort dans un centre Fedasil: «Les coupables doivent être punis», réagit Charles Michel

Le Premier ministre Charles Michel a présenté ses condoléances sur Twitter mercredi soir après le décès d’un garçon de 9 ans dans un centre Fedasil près d’Anvers.

« Je souhaite témoigner mes sincères condoléances suite au décès tragique d’un enfant. Une enquête se déroulera de manière transparente et indépendante. Les coupables doivent être punis », a réagi Charles Michel, ajoutant qu’il apporte son soutien au personnel de Fedasil.

« Ce qui s’est passé est tout simplement dramatique. Je n’ai pas de mots pour cela », a également réagi Maggie De Block.

« Je suis la situation de près et m’assure avec Fedasil de l’accueil et de l’accompagnement de la maman et de la famille qui sont profondément choquées. Perdre un enfant, en plus de cette manière, c’est le pire qui puisse arriver à une maman. Les collaborateurs du centre d’asile sont également très touchés par les événements », communique le cabinet de la ministre de la Migration.

Décès suspect

Le corps d’un garçon de neuf ans a été retrouvé, ce mercredi, sur le terrain d’un centre d’asile à Broechem (Ranst). Le petit garçon, palestinien selon les informations de Het Laatste Nieuws, y vivait avec sa mère âgée de 26 ans. Il s’agit d’un décès suspect : cinq personnes ont été interpellées dans le courant de la journée, indique le parquet d’Anvers.

L’enfant avait disparu depuis lundi soir vers 22h alors qu’il roulait à vélo dans le centre. Son vélo avait été retrouvé plus tard mais le garçon était toujours porté disparu. Une recherche a été entreprise mercredi sur les terrains du centre d’asile. Le corps de l’enfant a finalement été retrouvé dans un fossé.

Le parquet a demandé à un juge d’instruction d’instruire une enquête pour des faits de meurtre. Le juge d’instruction, le labo et un médecin légiste sont intervenus sur place pour les premières constatations. Cinq suspects ont été interpellés et seront entendus.

 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Pour la première fois depuis des temps immémoriaux, on aura vu un vrai mouvement citoyen bousculer totalement l’agenda politique et imposer le thème du climat. © Photo News.

    Elections 2019: non, cette campagne n’était pas ennuyeuse

  2. © Photo News

    Elections 2019: les programmes des partis à la loupe

  3. liste citoyenne

    Elections 2019: les mouvements citoyens vont-ils exister?

Chroniques
  • «En entreprises»: le pluriel est-il de mise?

    « En » et « dans »

    «  Des formations zéro faute en entreprises  » titrait, le 8 avril dernier, votre quotidien favori dans sa version « papier ». S’ensuivirent les doléances d’une lectrice qui se disait très étonnée à la lecture de ce titre. Qu’est-ce qui a pu choquer dans la formule incriminée ? Le caractère trop ambitieux de l’objectif « zéro faute » ? Point du tout ! C’est la marque du pluriel au nom entreprises. Pourtant, ces formations ne sont pas destinées à une seule entreprise, mais à plusieurs ; elles seront dispensées dans les entreprises. Pour des formations zéro faute, un bref retour sur le couple en / dans les peut s’avérer utile.

    L’emploi de la préposition en pour introduire un complément de lieu est d’usage général en français : travailler en usine, croupir en prison, s’éclater en boîte, servir en salle, entrer en conclave. Dans ces expressions, il...

    Lire la suite

  • Un an de RGPD. Et de culture numérique européenne

    Le 25 mai 2018 entrait en vigueur l’un des textes majeurs de cette législature européenne : le RGPD. Né dans la douleur, quelques mois après le traumatisme Cambridge Analytica, ce Règlement général sur la protection des données affichait haut et fort ses ambitions. En gros : réguler l’usage de ce nouveau carburant de l’économie numérique. Et empêcher ses acteurs de fouiller indûment dans les tiroirs de notre intimité. Le RGPD consacrait en quelque sorte un droit bétonné depuis 1948, celui du respect de la vie privée....

    Lire la suite