Plus un mort ou blessé grave sur la route en 2020…

Plus un mort ou blessé grave sur la route en 2020…

Tout le monde en convient : la sécurité est un droit fondamental pour chacun d’entre nous. En revanche, les mesures concrètes à prendre font encore l’objet de discussions, y compris dans la circulation, où les nouvelles technologies permettent, grâce aux systèmes d’assistance, d’adapter dans une large mesure la conduite des voitures. Se pose alors une question pertinente : quelles décisions peut-on encore laisser au bon sens du conducteur et peut-on faire intervenir la technologie dans certaines circonstances si elle contribue à sauver des vies humaines ? Ce débat, Volvo entend l’alimenter de sa propre vision, qui vise à réduire à zéro, à très court terme, le nombre de morts ou de blessés graves dans les voitures neuves de la marque. Et Volvo propose d’emblée un train de mesures qu’il appliquera à ses propres véhicules.

 

 

La vitesse n’est pas un critère de qualité

L’annonce la plus remarquée de Volvo concerne la vitesse inadaptée et une mesure surprenante : à partir de 2020, le constructeur suédois limitera la vitesse maximale de ses véhicules à 180 km/h. Une décision controversée qui s’accompagne d’un message clair de la part de Volvo : une vitesse maximale élevée n’est pas un critère de qualité et n’a aucun sens dans la réalité. D’autre part, à partir de 2021, Volvo munira tous ses véhicules d’une care key: avec cette clé spéciale, le conducteur pourra limiter encore plus la vitesse maximale de sa propre initiative, par exemple lorsqu’il prête sa voiture. Pour Volvo, ces mesures n’apportent peut-être pas une solution globale au problème de la vitesse inadaptée, mais chaque vie sauvée justifie largement tout type d’effort.

 

Garder l’œil sur la route et le conducteur

On ne le sait que trop bien, l’intoxication à l’alcool, aux médicaments ou aux drogues peut provoquer des situations dangereuses sur la route. Mais les sources de distraction dans l’habitacle ou sur le bord des routes peuvent produire les mêmes effets, car le conducteur n’est plus en mesure de réagir de manière adéquate aux conditions de circulation. Pour éviter que ces facteurs de risque ne causent des accidents, Volvo introduit, dans sa nouvelle génération de voitures, un système de caméra intelligente pouvant communiquer avec le conducteur. En observant en permanence ses mouvements oculaires, le système peut déterminer s’il est suffisamment concentré sur la circulation. Dans le cas contraire, il émet d’abord un avertissement. En l’absence de réaction du conducteur, il intervient pour adapter la conduite du véhicule, voire l’arrêter complètement.