Accueil Monde Asie-Pacifique

Attentats au Sri Lanka: démission du plus haut responsable du ministère de la Défense

La polémique enfle sur le manque de réactivité de Colombo en amont des attentats suicides.

Temps de lecture: 1 min

Le plus haut responsable du ministère de la Défense du Sri Lanka a démissionné jeudi à la suite des attentats djihadistes qui ont fait 359 morts dimanche, a annoncé à l’AFP une source ministérielle.

À lire aussi Attentats au Sri Lanka: une nouvelle plaie ouverte dans l’histoire du pays

Hemasiri Fernando a donné sa lettre de démission au président Maithripala Sirisena, qui est aussi le ministre de la Défense : « Il a dit au président qu’il acceptait la responsabilité » des attentats, a déclaré cette source qui a requis l’anonymat. L’État sri-lankais a reconnu sa « défaillance » dans sa mission à garantir la sécurité nationale, alors qu’il était en possession d’informations préalables cruciales sur des risques d’attentats suicides.

Attentats au Sri Lanka : l’Inde avait prévenu le Sri Lanka du risque d’attentats

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Asie-Pacifique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une