Accueil Économie Mobilité

Moins de plaintes sur Brussels Airport chez le médiateur fédéral

Première diminution du nombre de dossiers introduits chez le médiateur fédéral depuis 2012. Le nombre de plaignants, lui, reste stable.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 3 min

Pour la première fois depuis 2012, le nombre de dossiers reçus par le médiateur fédéral pour l’aéroport de Bruxelles a été constaté à la baisse en 2018 : 94.374 requêtes en 2018 contre 131.260 en 2017 (-28 %), dans une tendance générale à la hausse (120.017 en 2016, 107.892 en 2015…). Par contre, le nombre de plaignants est resté relativement stable : 1.552 en 2018, 1.507 en 2017 (+3 %), dans une tendance à la baisse (2.479 en 2016, 2.657 en 2015). Toutes ces plaintes ne sont pas jugées recevables, certaines sont réorientées vers d’autres services ou responsables, selon leur sujet ou leur pertinence. Philippe Touwaide et son équipe de médiation ne sont, en effet, pas compétent pour les retards, les pertes de bagages, la propreté de l’aéroport, son accessibilité, les litiges avec les compagnies aériennes ou les agences de voyages…

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par hoyois yves, jeudi 25 avril 2019, 19:10

    L'horaire des survols n'est pas équilibré pour les citoyens : une journée = 24h. Si les avions peuvent survolés de de 7 à 22h, il y a donc 15h accessibles aux avions, donc bruyantes. Il reste donc 9h sans avions ! Mais comme ont à 8 h de sommeil il reste en final 1h par jour sans avions. 15h de bruit potentiel face à 1h calme, cela manque nettement d'équilibre !!!! Et cette heure pas au réveil, mais en fin de journée. Quelque chose de plus équilibré, quel que soit les zones survolés dans le pays devrait être 8h > 22h survols permis et 10h > 22h le week-end. Hors de ça, c'est de l'arnaque institutionnalisée ! Je vis sous la route du Canal, à l'opposé de BrusselsAirport.

Aussi en Mobilité

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs