Rougeole aux USA: 300 étudiants en quarantaine à l’université de Los Angeles

Quelque 300 étudiants et membres du personnel de l’université de Los Angeles qui ont été exposés à la rougeole ont été placés en quarantaine pour au moins une journée. La maladie connaît actuellement sa pire résurgence aux Etats-Unis depuis son élimination officielle en 2000.

Un étudiant de Los Angeles qui a été diagnostiqué a potentiellement exposé 500 personnes au virus en se rendant en classe début avril. Sur ces personnes 119 étudiants et huit membres du personnel n’ont pas encore transmis de dossier médical permettant d’établir qu’ils sont immunisés contre la rougeole, selon une déclaration de l’université.

Sur la même période, une personne qui a fréquenté la bibliothèque de Californie, également à Los Angeles, a été en contact avec des centaines de personnes. 198 d’entre elles n’ont pas non plus rendu d’attestation prouvant leur immunisation.

Les autorités de santé publique ont dès lors décidé de placer 325 personnes en quarantaine pour 24 à 48h jusqu’à ce que la preuve de leur état soit établie, selon une déclaration de l’université. Certains pourraient y rester jusqu’à une semaine.

Mouvement anti-vaccins

Les Etats-Unis avaient enregistré à la date de mercredi 695 cas de rougeole depuis le début de l’année, selon les Centres de préventions pour la maladie. Ce nouveau record – le plus récent datait de 2014, avec 667 cas sur l’ensemble de l’année – intervient sur fond de mouvement anti-vaccins : beaucoup de parents sont opposés à faire immuniser leurs enfants et évoquent les exemptions religieuses qui existent dans la plupart des Etats américains.

 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Quatre nouvelles plaintes ont été déposées contre les pratiques publicitaires en ligne de Google et de l’IAB (Internet Advertising Bureau).

    RGPD: la pub en temps réel sur le web est-elle illégale?

  2. Song Ji Won est l’une des deux candidates à jouer le concerto de Sibelius.

    Du côté des concertos du Reine Elisabeth: concerto pour violon en ré mineur de Jean Sibelius op. 47

  3. pions

    Jeu de l’oie: comment on forme (et déforme) des gouvernements après les élections

Chroniques
  • Les enjeux du tirage au sort de citoyens

    L’idée d’instituer des parlements de citoyens tirés au sort a gagné du terrain, au point d’être reprise à des degrés divers par la plupart des partis politiques. Des listes «citoyennes» en font même un élément central de leur programme, tandis que des intellectuels au départ réticents se disent à présent favorables à ce procédé. Les sondages d’opinion, eux, montrent que la population est plus hésitante, mais il est hors de doute que l’idée a le vent en poupe.

    Il importe d’autant plus d’en clarifier le sens. On présente généralement le tirage au sort comme un moyen d’impliquer les citoyens dans la vie démocratique, de leur permettre de participer davantage à la prise de décision, et on le range souvent du côté de la démocratie directe, comme une alternative à la démocratie représentative.

    ...

    Lire la suite

  • Personne ne devrait souhaiter une guerre avec l’Iran

    Des bruits de bottes dans le Golfe ? L’expression a presque trente ans et, pourtant, elle conserve plus que jamais sa pertinence. On dira pour le moment « guerre des mots » ou « guerre froide ». La dernière crise, due au zèle une fois encore intempestif de Donald Trump, concerne évidemment l’Iran des ayatollahs. Après des années d’âpres négociations, ce pays avait signé en 2015 un accord international sur le contrôle de ses activités...

    Lire la suite