Microsoft franchit pour la première fois de son histoire le cap des 1.000 milliards à Wall Street

©AFP
©AFP

Fondé il y a 44 ans par Bill Gates et Paul Allen, Microsoft s’offre une seconde jeunesse grâce à ses avancées dans l’informatique dématérialisée, le « cloud », lui permettant de franchir pour la première fois de son histoire en séance le seuil des 1.000 milliards de dollars à Wall Street.

Le titre Microsoft a dépassé ce cap symbolique dès l’ouverture jeudi, lorsque le cours est monté jusqu’à 130,97 dollars dans les premiers échanges. La valeur boursière de l’entreprise était alors virtuellement de 1.003,6 milliards de dollars, en prenant en compte le nombre d’actions en circulation actualisé mercredi par le groupe auprès du gendarme boursier américain.

Troisième entreprise privée à franchir ce seuil

A la clôture toutefois, l’entreprise est repassée juste en dessous de ce seuil, à 989,7 milliards de dollars, en raison d’un prix de l’action de 129,15 dollars à la fin des échanges boursiers, soit une hausse de 3,31 % sur la séance.

Microsoft, qui a profité de la publication de résultats trimestriels supérieurs aux attentes mercredi, est la troisième entreprise privée au monde à franchir ce seuil des 1.000 milliards de dollars de valeur, quelques mois après Apple, qui l’avait atteint plusieurs fois en clôture l’an dernier, et Amazon, qui l’avait touché en séance en 2018.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous