Accueil Sports Football Football belge Anderlecht

Karim Belhocine avant Club Bruges – Anderlecht: «Un match important si on veut revendiquer l’Europe»

Les compétitions européennes semblent de plus en plus s’éloigner pour les Mauves.

Temps de lecture: 3 min

Dimanche à 18h, Anderlecht affrontera le Club Bruges dans le cadre de la sixième journée des Playoffs 1. Après de multiples échecs en PO1 dont un forfait après les incidents au Standard, les Mauves n’ont plus le droit à l’erreur même si un ticket pour l’Europe semble de plus en plus inaccessible.

Le Topper de dimanche est important pour les deux équipes. « Je pense que c’est un match important si on veut revendiquer quelque chose à l’avenir et en Europe. C’est toujours un match spécial entre Bruges et Anderlecht. On doit être à la hauteur et on doit montrer de belles choses », explique Karim Belhocine.

Si Bruges ne gagne pas dimanche, Genk peut s’envoler au classement et filer doucement vers le titre. « Bruges est un grand rival et les joueurs sont conscients de cela mais le principal c’est de faire le maximum à chaque match, de prendre un maximum de points. Si on empêche Bruges de remporter le titre, ce n’est pas notre problème. Ce n’est jamais évident d’aller à Bruges et de faire un résultat. On doit être organisé et prêt à concurrencer l’adversaire de dimanche. On doit pouvoir imposer notre jeu pour ne pas subir celui de Bruges », estime l’entraîneur intérim.

« Avec tout ce qu’il s’est passé cette année, je pense que Marc Coucke veut poser des bases solides pour l’avenir pour éviter de revivre une saison comme celle-ci. Ceci explique pourquoi il ne veut pas qu’il y ait trop d’attente par rapport aux cinq derniers matchs. Mais en tant que footballeur, on a aussi une fierté et on se lève chaque matin pour avoir des résultats. Donc même si on ne sera pas champion et qu’on ne jouera probablement pas la Ligue des champions, on a encore des points à prendre, des victoires à fêter. Chaque match doit être joué pour être gagné. Cela peut rendre heureux nos supporters et c’est une motivation en plus », ajoute-t-il.

La position de back gauche suscite beaucoup d’interrogation, notamment avec la blessure d’Elias Cobbaut : « Certains ne savent pas ce qu’il se passe au quotidien dans notre noyau. Il y a des entraînements et des blessures. On essaye de choisir celui qui remplira le mieux son rôle pour le prochain match. Cobbaut a eu une longue blessure et on en a discuté. Je lui ai dit qu’il ne reviendrait pas directement. Il le comprend bien et il travaille chaque jour. Pour Obradovic et Lawrence, ce sont juste des choix d’entraîneur. C’est un vrai casse-tête et on essaye de faire ce qu’il y a de mieux. »

Peter Gerkens avait eu un petit problème au mollet mais Karim Belhocine s’est montré rassurant en disant qu’il devrait être prêt pour dimanche.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Anderlecht

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb