GP d’Azerbaïdjan: Pierre Gasly (Red Bull) pénalisé, partira de la voie des stands

GP d’Azerbaïdjan: Pierre Gasly (Red Bull) pénalisé, partira de la voie des stands
Photo News

Le Français Pierre Gasly (Red Bull), pénalisé pour ne pas s’être arrêté à la pesée, prendra le départ du Grand Prix de F1 d’Azerbaïdjan depuis la voie des stands dimanche, ont décidé vendredi les commissaires.

L’incident s’est produit pendant les essais libres 2. Les commissaires ont estimé que « le pilote ne s’était pas arrêté à la pesée quand cela lui a été demandé. A la place, il a continué de rouler et effectué un arrêt aux stands pendant lequel du travail a été réalisé sur sa voiture en la soulevant et les quatre roues ont été changées, contrevenant à l’article 29.1 a) du règlement sportif de la F1 ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • Jean-Marc Fortin a été surpris par Fernando Alonso qui approche le rallye-raid comme la F1.

    Par DOMINIQUE DRICOT

    Moteurs

    Jean-Marc Fortin: «Fernando Alonso est un professionnel hors-norme»

  • En se mettant tout seul hors de la route, Thierry Neuville a perdu une occasion en or de se relancer dans la chasse aux lauriers. @News

    Par Thierry Wilmotte et Envoyé spécial à Marmaris, Thierry Wilmotte

    Rallye

    Thierry Neuville n’a plus vraiment son sort entre les mains

  • @News

    Par Thierry Wilmotte

    Rallye

    Les dieux du ciel turcs étaient avec Neuville

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. «
Borders
» au Public.

  2. Dominique Leroy, remerciée par le personnel de Proximus lors de son arrivée au siège de l’entreprise ce jeudi. Le parquet, lui, enquête.

    La sortie très chahutée de Dominique Leroy

  3. Pierre-Yves Dermagne

    Vente de Voo et de Win: l’Arc-en-ciel reprend le contrôle dans l’affaire Nethys

La chronique
  • Nethys: le chaos, la clarté et l’hystérie

    La clarté ou le chaos ? Il y a désormais des deux dans le dossier Nethys. Et il va falloir au nouveau ministre de tutelle, Pierre-Yves Dermagne, beaucoup de méthode, de sang-froid, d’expertise et d’indépendance politique pour dénouer ce sac de nœuds.

    Ces derniers mois, c’est l’opacité qui a régné sur la restructuration du groupe liégeois, confisquée par un management, un conseil d’administration, quelques hommes et...

    Lire la suite