Abraham Kiptum, recordman du semi-marathon, suspendu pour infraction au passeport biologique

Abraham Kiptum, recordman du semi-marathon, suspendu pour infraction au passeport biologique
Photo News

Le Kenyan Abraham Kiptum a été provisoirement suspendu par l’Athletics Integrity Unit (AIU) pour infraction aux règles antidopage, a annoncé l’AIU vendredi. L’athlète de 29 ans détient le record du monde du semi-marathon. Il aurait dû disputer le marathon de Londres dimanche.

Selon l’AIU, Kiptum a enfreint les règles concernant le passeport biologique. En d’autres termes, ses valeurs sanguines ont évolué de manière non-cohérente.

Le Kenyan avait créé la surprise en octobre en battant le record du monde du semi-marathon de l’Érythréen Zersenay Tadese, le portant à 58 : 18. Sur le marathon, son record est de 2h05 : 26. Il voulait l’améliorer dimanche à Londres. En raison de sa suspension, il ne pourra pas prendre le départ.

Plus de dix athlètes kenyans ont déjà été suspendus en 2019 et encore davantage les années précédentes. La championne olympique du marathon Jemima Sumgong a ainsi été suspendue en 2017.

Trois Belges seront au départ de la course élites dimanche à Londres : Bashir Abdi, Thomas De Bock et Dennis Laerte. Le détenteur du record du monde Eliud Kipchoge et le quadruple champion olympique (5.000m et 10.000m) Mo Farah sont les favoris.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous