Accueil Culture Musiques

«Hotel California», histoire d’un tube

Le guitariste des Eagles, Glenn Frey, est décédé lundi à l’âge de 67 ans. Son grand fait d’armes : le solo dantesque d’« Hotel California »

Article réservé aux abonnés
Journaliste aux services Culture et Médias Temps de lecture: 3 min

En 2011, Axel Du Bus racontait « Hotel California » en ces termes sur notre blog Frontstage (et en radio sur Classic 21) : « Un slow de légende. Près de sept minutes intenses… Un double solo de guitares dantesque de plus de deux minutes au climax des climax du morceau, c’est-à-dire au moment où les mains s’attaquent au soutien-gorge… » Voilà. En deux mots, « Hotel California », c’était le slow parfait pour pécho !

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs