Mons-Hainaut n’a vraiment pas été ridicule contre Anvers

Mons-Hainaut n’a vraiment pas été ridicule contre Anvers

Avec Lasisi et Cage dans le cinq de base et Chrabascz sur le banc, les Renards ne loupaient pas leur entame : 11-10 (5e). Au moment des rotations, Anvers s’appuyait sur Sanders pour inverser la tendance, malgré un excellent Smith (3/4) : 19-23 (10e). Malgré les efforts déployés, les protégés de Daniel Goethals lâchaient prise avant le quart d’heure : 23-33 (15e). Mons-Hainaut n’a pas trouvé de solutions suite aux sorties de Cage et Smith qui avaient disputé l’intégralité du premier quart. Celui qui allait garder l’église au milieu du village pour les Anversois, c’est Thomas Akyazili. Avec 12 points inscrits, le back-up de Paris Lee a permis à son équipe de faire la course en tête : 32-40 (20e)

Après les citrons, les Giants en ont remis une couche avec Sanders. Ajoutez des lancers ratés (1/5 pour Cage), les envois de Moris qui tournoient autour de l’anneau ainsi que le petit coup de pouce du ref Demuynck et vous savez pourquoi Anvers a continué à faire la course en tête à la demi-heure : 51-57. Après 58-61 (34e), les Anversois ont été obligés d’élever leur niveau de jeu et de faire appel à Lee pour l’emporter. Il n’a pas manqué grand-chose aux Renards pour revendiquer la victoire. Ils ont géré ce match avec sérieux. Ils n’ont rien lâché mais ils n’avaient pas la profondeur de banc des Anversois

Place maintenant au back-to-back contre Louvain pour les Renards.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous