Patricia Potigny: «Le MR n’est plus le MR, il vire à gauche»

Patricia Potigny: «Le MR n’est plus le MR, il vire à gauche»

Patricia Potigny, la députée wallonne ex-MR qui a rejoint les « listes Destexhe », faisant ainsi perdre la majorité du gouvernement wallon MR-CDH, était l’invitée de RTL, ce dimanche.

Interrogée par Christophe Deborsu dans l’émission « C’est pas tous les jours dimanche », la députée est revenue sur son départ du Mouvement réformateur. « Le MR n’est plus le MR, il vire à gauche », a-t-elle expliqué. Un rapport avec une mauvaise position sur les listes libérales pour les élections ? « Ce n’est pas du tout la raison pour laquelle j’ai quitté le MR. Le parti ne défendait plus mes valeurs, je ne m’y retrouvais plus, je n’étais plus moi-même. Je suis connue pour assumer mes responsabilités et là, je n’y arrivais plus. Le MR n’arrête pas d’augmenter les taxes ! Ce n’est pas libéral ».

Interrogée sur l’héritage de Véronique Cornet, décédée d’une leucémie en 2015 et que Patricia Potigny remplaçait, la députée wallonne a rejeté les critiques sur son ancien parti : « Le MR d’il y a 4 ans n’est plus le MR d’aujourd’hui. C’est le parti qui trahit, ce n’est pas moi. C’est le MR qui trahit Véronique Cornet ». Une déclaration qui a fait réagir Christophe Deborsu : « Je ne peux pas vous laisser dire ça, je ne pense pas que les proches de Véronique Cornet disent ça non plus ». « Et bien moi, je le dis », a conclu Patricia Potigny.

Sur le même sujet
Cancer
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous