Accueil Belgique

Emilie Van Haute: «Une critique des politiques»

La présidente du département de sciences politiques de l’ULB trouve par ailleurs « optimistes » les propositions visant à impliquer davantage le citoyen.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Dans leurs réflexions démocratiques, les étudiants de l’Ihecs abordent aussi le décumul, la limitation dans le temps pour un même mandat ou la transparence – des décisions et des rémunérations. L’un des groupes met même sur la table une réforme en profondeur du système de vote. Quentin Mahoudeau, Juliette Maes Bodart, Matthieu Maesschalck, François-Xavier Legrand, Tom Oliver proposent « un remaniement profond », pour remotiver les citoyens à participer aux scrutins. En pratique, un panachage : on pourrait voter pour des candidats présents sur des listes différentes, et même les classer par ordre de préférence.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs