Accueil Sports Cyclisme Route

Jakob Fuglsang, vainqueur de Liège-Bastogne-Liège: «Soit je gagne, soit je meurs»

Sa ligne d’arrivée, il la situait au sommet de la Roche aux Faucons. Du coup, Jakob Fuglsang ne s’est posé aucune question dans l’ultime ascension de la Doyenne. Il y a été à bloc, tout simplement, pour conclure dans l’ivresse de la victoire une campagne ardennaise riche d’émotions.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

J

akob, comment expliquez-vous que vous ayez dû attendre vos trente-quatre ans pour accrocher la première grande classique de votre déjà longue carrière ?

C’est vrai qu’elle arrive tard, cette victoire. Je ne sais pas trop l’expliquer. J’ai peut-être eu besoin de temps pour grandir. Cette saison, tout semble tourner dans le bon sens, pour moi comme pour l’équipe d’ailleurs. Ma campagne des classiques ardennaises en est la meilleure illustration. Troisième à l’Amstel, deuxième mercredi au sommet du Mur et la victoire ici à Liège. C’est un sentiment incroyable de gagner une course de ce calibre. J’espère que la machine est désormais lancée et que j’ai encore quelques belles années devant moi…

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Route

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs