Accueil Sports Football Football belge Anderlecht

Anderlecht: Yannick Bolasie ne fait plus peur

Trois mois après son arrivée, la cote du Congolais est déjà sérieusement retombée. Il confirme de semaine en semaine qu’il n’a pas l’étoffe d’un numéro 9.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Il y avait dans le discours d’après-match de Yannick Bolasie une forme de complaisance maladroite. Celle d’un sportif qui, sans avoir rempli ses objectifs, s’octroyait pourtant le droit de se satisfaire d’avoir tout donné. Objectivement, difficile, en effet, d’enlever au Congolais son envie de bien faire. Et dans cet Anderlecht-là, c’est visiblement déjà beaucoup. Suffisant en tout cas pour occuper le crachoir et défendre le bilan mauve à Bruges ce dimanche. «  On peut être fiers de nous. On s’est battu, on s’est sacrifié les uns pour les autres, mais on n’a peut-être pas eu la chance avec nous. Après, ce n’est pas une honte de perdre 1-0 à Bruges.  »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Anderlecht

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs