Rappel de viande de bœuf contaminée chez Colruyt: la liste des magasins concernés

Rappel de viande de bœuf contaminée chez Colruyt: la liste des magasins concernés

La présence de bactérie E.Coli dans « un lot très limité » de viande de bœuf hachée destiné à Colruyt a été détectée lors d’un contrôle interne, « ce qui met en évidence que la procédure fonctionne très bien », précise lundi Pascal François, porte-parole de Viande de Liège, société spécialisée dans la transformation de la viande.

Le système de contrôle efficace

« Une présence très faible d’E.Coli a été constatée le vendredi 26 avril et l’information a immédiatement été transmise à Colruyt, qui a jugé utile de retirer ces produits par mesure de précaution », souligne Viande de Liège. « Il est aussi important de rappeler que la cuisson annule tous les risques », ajoute Pascal François. Selon ce dernier, ce type de bactérie peut venir d’un acte d’abattage ou de l’animal lui-même.

« Cela démontre que les investissements réalisés par Viande de Liège en vue d’une procédure de contrôle plus rigoureuse ont porté leurs fruits », estime le porte-parole. L’entreprise (ex-Derwa) avait risqué l’an dernier de perdre son agrément d’exploitation à cause de problèmes de gestion. Depuis, de l’argent avait été réinjecté, notamment dans le renforcement des procédures de contrôle.

Du côté de l’abattoir de Liège, d’où provenait la viande concernée, on étudie l’origine du problème, indique à Belga lundi son directeur, Tony Jolet. « Nous n’avons pas encore reçu la composition du lot en question mais une analyse complémentaire sera réalisée et une formation également dispensée au personnel », l’origine de la bactérie pouvant être l’abattoir. « Il y a plusieurs causes possibles : hygiène du personnel, erreur de manipulation… », poursuit Tony Jolet. L’abattoir de Liège avertira aussi ses fournisseurs.

« Le système de contrôle a effectivement très bien fonctionné et Colruyt a été averti très rapidement », confirme l’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire. L’origine d’une contamination se situant probablement au moment de l’abattage, des inspecteurs de l’Afsca étaient présents lundi matin à l’abattoir de Liège.

95 boucheries concernées

Plusieurs lots de produits à base de viande hachée et de viande de bœuf fraîche ont été rappelés samedi dans 95 boucheries de Colruyt en Belgique. Les clients trouveront sur le site web de Colruyt la liste des magasins impactés (cliquez ici).

Les symptômes possibles d’une intoxication causée par la bactérie E. coli sont : diarrhées, crampes abdominales et nausées, accompagnées de fièvre ou non. Ces symptômes se manifestent dans un délai d’une semaine après la consommation de l’aliment contaminé.

Le risque d’infection est plus élevé chez les personnes âgées, les enfants, les femmes enceintes et les personnes immunodéprimées.

Pour plus d’informations, les clients peuvent appeler le 02/345.23.45.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. d-20181016-3P4RLN 2018-10-16 16:22:49

    Pourquoi tant de personnes âgées se privent de soins dentaires

  2. Tom Van Grieken (président du Vlaams Belang) et Jan Jambon (N-VA).

    N-VA – Vlaams Belang, le nouvel axe qui inquiète à la Chambre

  3. Dans son Rapport mondial, l’Onusida indique que dans plus de la moitié des pays, moins de 50 % des populations clés ont eu accès à des services combinés de prévention du VIH.

    Le sida marque le pas, mais la lutte patine

Chroniques
  • Vous avez de ces mots: un ostracisme façon {beulemans}

    Un bruxellois mythique

    Zinnekes de tous poils, kiekefretters de toutes plumes, ne m’en veuillez pas de dire tout droit dehors ce que je pense : le parler bruxellois n’est pas une langue. Je veux dire : il n’est pas une langue reposant sur un système linguistique partagé par une communauté de locuteurs, comme le français ou le wallon. Il fait partie de ces codes mixtes, tels le camfranglais ou le francolof en Afrique, qui varient sensiblement d’un locuteur à l’autre.

    Mais qu’est-ce qu’il raconte, ce zievereir ? Pas une langue, mon bruxellois ? Qu’est-ce que moi je te cause alors ? Qu’est-ce que tu fais avec les Fables de Pitje Schramouille ? Les Flauwskes de Jef Kazak ? La Famille Kaekebroek ? Les marionnettes de Toone ? Et Le mariage de Mlle Beulemans, ça n’est pas du spek pour ton bec, peut...

    Lire la suite

  • Par Frédéric Larsimont

    Robert Waseige, pour l’amour du 4-4-2 et du bon mot

    Waseige était ainsi fait, caractérisé – parfois jusqu’aux excès de la caricature – par les instantanés captés au vol par le grand public. Lequel, au fil des décennies, les imprimés dans la mémoire collective.

    Robert Waseige était donc un peu tout à la fois. Il était cette robustesse incarnée par son physique trapu d’ancien défenseur, contrastant avec d’étonnantes fragilités, insoupçonnables, lorsqu’il ouvrait soudain son âme lors d’entretiens prolongés. Il était aussi ses saillies passées à la postérité, d’une férocité parfois carnassière. Il était...

    Lire la suite