Légaliser le cannabis? Le PS veut autoriser et réglementer la production et la consommation

Elio Di Rupo © Belga
Elio Di Rupo © Belga

Le Soir a dévoilé une étude réalisée par le Groupe du Vendredi. Ce jeune think tank, soutenu par la Fondation Roi Baudouin, s’est penché sur l’impact qu’aurait un changement de politique sur les finances publiques. : légaliser le cannabis pourrait rapporter 144 millions d’euros à l’État.

Les scientifiques ont étudié les conséquences pour les finances publiques belges de trois scénarios de légalisation : une dépénalisation simple, une gestion contrôlée par l’État et un marché concurrentiel. En prenant en compte les effets sur les coûts de la justice, de la santé publique, les nouvelles recettes fiscales… les auteurs en arrivent à la conclusion que les trois scénarios de dépénalisation rapporteraient de l’argent à l’État. Et c’est le scénario d’une gestion par l’État qui dégagerait la marge la plus élevée : 144 millions d’euros.

Faut-il légaliser le cannabis ?

Dans les faits, la proposition figure dans les cartons de la plupart des organisations jeunes des partis belges, Elio Di Rupo l’a mise en avant récemment pour le PS, mais la mesure est loin de faire l’unanimité au sein de la classe politique et de la société belge.

Dans un tweet, le PS a d’ailleurs rappelé ce lundi qu’il veut autoriser et réglementer la production et la consommation personnelle de cannabis.

Légaliser le cannabis peut rapporter jusqu’à 144 millions à l’État

Le Colorado, labo de la légalisation du cannabis

Quand la beuh fait le buzz sur les marchés

Le cannabis aux Pays-Bas, voyage en «absurweed»

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous