Accueil Culture Cinéma

Le mythe de Rocky perdure

Ce mercredi sort sur nos écrans « Creed : l’héritage de Rocky Balboa ». Retour sur une saga qui nous occupe depuis quarante ans.

Article réservé aux abonnés
Journaliste aux services Culture et Médias Temps de lecture: 4 min

Bien sûr, il y a la phrase centrale qui traverse toute la saga : « Ce qui compte, c’est pas la force des coups que tu donnes, c’est le nombre de coups que tu encaisses tout en continuant d’avancer ». Une simple phrase dans un scénario ? Une philosophie de vie, oui ! C’est ça, Rocky. Un guerrier du quotidien. Le gars anonyme qui s’en prend plein la gueule, mais qui reste debout. Et avance. Toujours. Quoi qu’il arrive. Malgré tout. Et quand une porte s’entrouvre, il la défonce et prend la place qu’on lui refusait. Ceci pour Rocky I et II. Le type des bas-fonds de Philly qui devient champion du monde des poids lourds. Rocky, c’est Stallone. Et c’est vous et moi.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cinéma

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs