Accueil Culture Cinéma Les sorties cinéma

L’incroyable histoire du facteur cheval Lent et poussif

De Nils Tavernier, avec Jacques Gamblin, Laetitia Casta, Bernard Le Coq, 105 mn.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 1 min

Fin du XIXe siècle, au nord de la Drôme. Joseph Ferdinand Cheval (Jacques Gamblin) est un simple facteur, courageux mais extrêmement solitaire et discret. Mais il est bouleversé lorsqu’il rencontre Philomène (Laetitia Casta), la femme de sa vie. De leur union naît Alice. Pour cette enfant qu’il aime plus que tout, rien n’est trop beau, trop grandiose. Cheval se jette donc dans un pari fou : lui construire de ses propres mains un incroyable palais. Jamais épargné par les épreuves de la vie, cet homme ordinaire n’abandonnera pas et consacrera 33 ans à bâtir une œuvre extraordinaire : « Le Palais idéal ».

Se basant sur l’histoire vraie de Joseph Ferdinand Cheval, Nils Tavernier livre un film lent et poussif, parfois presque désuet. Comme si l’émotion venait à manquer. Si le récit est touchant, la prestation des acteurs assez juste, ça ne suffit en effet pas à empêcher un certain ennui…

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Les sorties cinéma

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs