Accueil Culture Cinéma

«Le conflit israélo-palestinien? Un soap-opéra»

En utilisant l’humour, Sameh Zoabi explore le conflit israélo-palestinien d’une autre manière dans « Tel Aviv on Fire », son troisième long-métrage.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 5 min

Palestinien voyageant avec un passeport israélien, vivant à Brooklyn, Sameh Zoabi illustre à lui seul la complexité mais aussi la richesse du monde actuel. Une complexité dont il s’amuse dans son cinéma.

Dans Tel Aviv on Fire, son troisième long-métrage, il mélange humour et politique et parle du conflit israélo-palestinien à travers l’histoire d’un jeune scénariste de soap-opéra. Avant un prochain film se passant à Gaza, mais utilisant toujours « la simplicité de l’humour »…

Comment décririez-vous « Tel Aviv on Fire » ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cinéma

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs