Accueil

Vertenueil (FGTB) et Labille (Solidaris): «Ce scrutin, c’est l’occasion de changer de cap»

Le patron de la FGTB et celui de la mutualité socialiste en commun, c’est rare. Ils invitent les partis progressistes à la clarté. Pour éviter une « suédoise » bis.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 5 min

Avant-veille de 1er mai. Le rouge est de mise. Mais c’est un rouge froncé. Robert Vertenueil (FGTB) et Jean-Pascal Labille montent au créneau, en attendant un meeting commun, mercredi à La Louvière, avec le Parti socialiste, Elio Di Rupo en tête. « Nos messages se recoupent », explique le syndicaliste, en marge d’un colloque commun sur la montée des inégalités. « Nous constatons que la situation s’est fortement détériorée dans le pays : inégalités, pauvreté, précarisation du monde de l’emploi. Ce gouvernement qui sort enfin de charge, c’est le gouvernement des oubliés : les femmes, les pensionnés, les jeunes, les travailleurs. »

Et quel est votre message ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs