Accueil Belgique

Bruxelles: des remous à un mois du scrutin

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Le travail parlementaire mené au pas de charge, jusqu’à moins d’un mois des élections, n’a pas manqué de provoquer de la nervosité dans les échanges, en commission, où l’opposition écologiste et libérale avait déploré la méthode, plus que le contenu, auquel elle a contribué dans les débats.

A l’approche du vote en séance plénière, elle a également provoqué des remous au sein du groupe PS. Le député Emin Ozkara a déposé plainte pour, selon lui, des «intimidations» de la part de plusieurs colistiers pour tenter de le faire renoncer au dépôt d’une proposition d’amendement -avancée selon lui par Transparencia- sur un des nombreux points de l’ordonnance, celui qui prévoit la remise d’une copie de la carte d’identité pour demander des documents à l’administration.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs